mardi, mai 29, 2018

passons

décrépitude
en moi comme dans les rues
choisir le rire
et quelques beautés et aller

en se rêvant vieille rom

3 commentaires:

casabotha a dit…

Ne baissez pas la garde! Vos cellules ont encore du carburant :)))

Dominique Hasselmann a dit…

Une simple rose suffit à ouvrir soudain les yeux...

brigitte celerier a dit…

Dominique, là ce serait les écarquiller