vendredi, janvier 11, 2019

honte à moi

La forme n'était pas vraiment revenue ce matin, et suis restée, vaquant un peu outre l'indispensable, avec en tête, faisant quelques pas dans la cour et levant la tête jusqu'à ne plus voir que le bleu ferme, me calfeutrant ensuite, écoutant parfois le gros murmure des rafales qui sont tout de même beaucoup plus rares et mesurées, avec le but d'être apte à sortir dans le début de nuit pour aller au théâtre des Halles, assister enfin à la reprise de l’adaptation et mise en scène par Alain Timar de lettre à un soldat d'Allah, chroniques d'un monde désorienté de Karim Allouche créé en 2018, et au débat sur le thème de la laïcité en compagnie de l'auteur, du metteur en scène, de Raouf Raïs l'interpète, et de représentants de la Ligue de l'enseignement, la mairie, l'Observatoire régional de la laïcité qui devait suivre.
Mais au moment d'échanger mon pantalon de velours et mon vieux chandail contre une tenue plus adéquate, de relever mes cheveux etc... ai frissonné plus ou moins réellement, frictionné mes pieds sans utilité ni conviction et j'ai su que non, je n'irai pas et qu'aux alentours de onze heures ou un peu avant, au lieu d'ouvrir la porte de l'antre, de rentrer, heureuse de ma soirée, je regarderai le volet de ma chambre, au dessus de l'écran, en m'injuriant (ce qui n'a pas manqué, si ce n'est que je m'injuriai surtout de céder à cette facilité)
Alors me suis contentée, misérablement, de lire, puisque je n'ai pas acheté le livre de Karim Akouche aux Editions Ecriture, les pages trouvées sur le web http://www.ecriture-communication.com/wp-content/uploads/sites/5/internet_akouche-lettre-a-un-soldat-d-allah.indd_.pdf et copier_coller
Que fais-tu alors « chez de Gaulle », dans ce pays rempli d’« impies » et de « débauchés » qui garantit à ses citoyens la liberté de croire ou de ne pas croire, l’égalité entre les croyants, les non-croyants, les athées et les agnostiques ? La liberté de conscience, comme tu la conçois, est à sens unique, et tout concept forgé à sens unique est dangereux. Ta liberté est, hélas, synonyme de soumission : c’est la liberté de croire en l’islam, qu’en l’islam et en rien d’autre. Tu te dis généreux, bienveillant et ouvert, mais tu n’acceptes de nouveaux « frères » que s’ils sont soumis à ton Prophète ; tu n’intègres d’autres peuples à ton royaume que s’ils y sont assujettis. Telle est ta conception du monde : les musulmans sont les croyants « élus » de Dieu, ils ont le dernier mot, ils pilotent le navire ; les autres, relégués au rang de gouvernés, doivent leur obéir.
Tes « frères » ne défendent pas les droits de l’homme et du citoyen, mais les droits du musulman à être au-dessus des autres
ou

Chez moi, dans le Djurdjura, dans ce Mons Ferratus d’Afrique du Nord, la laïcité n’est pas une rumeur chantée par les oiseaux, elle est ancrée dans la sagesse populaire, elle est une valeur ancienne qui vient du fond des âges, menacée constamment, hélas, par les fous de Mahomet. Quand les Amazighs sont calmes et sages, ils jurent : « Jmaɛ liman, au nom de toutes les croyances ! » Quand ils sont fâchés, ils deviennent blasphémateurs : « Mbella Rebbi, je jure sur Dieu qui n’existe pas ! » et j'ai souri aux contreforts du Djurdjura quelque part dans mon enfance et à leurs habitants.

15 commentaires:

annie a dit…

honte non, on tient brigetoun !

brigitte celerier a dit…

ben si.. pas bien courageux

Claudine a dit…

méchant Mistral, planquons les sapins et les Brigetoun

Caroline Gérard a dit…

Tu as bien fait de rester au chaud. N'aies pas honte !

Arlette A a dit…

Le courage les obligations ....ce temps là est fini tu as fait ce que tu sentais le mieux.. (je prêche pour ma paroisse disait ma Grand mère )merci pour l'extrait

brigitte celerier a dit…

Claudine les sapins ont peut-être disparu (et moi y avait pas que le mistral )

brigitte celerier a dit…

Caroline je supportais ma honte avec beaucoup de sérénité

brigitte celerier a dit…

Arlette, exactement (sourire - et merci de me tenir compagnie)

Bien a dit…

Parfois, il est bon que le programme de la journée soit un non-programme.

brigitte celerier a dit…

pour une fois que j'avais un programme !

jeandler a dit…

La honte et la sérénité : une vertu cardinalice.

brigitte celerier a dit…

gentil Pierre

Luc Comeau-Montasse a dit…

Merci du merveilleux cadeau
Partage de ta lecture.

brigitte celerier a dit…

Bénéfice de mon renoncement… plus facile de recopier que de restituer ce qu'on a entendu !

Anonyme a dit…

I have been browsing online more than 3 hours today,
yet I never found any interesting article like yours.
It’s pretty worth enough for me. Personally, if all website owners and bloggers made good content as you did, the
web will be much more useful than ever before.
I have been surfing online more than 3 hours today, yet I never found any interesting article like yours.
It’s pretty worth enough for me. In my opinion, if all webmasters and
bloggers made good content as you did, the internet will be much more
useful than ever before. You've made some really good points there.
I checked on the net for more information about the issue
and found most individuals will go along with your views on this site.
http://foxnews.net