jeudi, juillet 11, 2019

Avignon – jour 6 – début

sous un vent moyen
nous offrant air tempéré
virée utile
blanchisseur, gourmandise, pharmacie, canard
et sortir d'une légère hébétude pour partir, un peu migraineuse, un peu curieuse vers le jardin de la vierge pour la deuxième série des petites formes de Vive le sujet !
longeant des files d'attente, dans le petit mistral qui commençait à claquer fort et à me forcer à retenir mes jupes parce que certaines choses ne sont plus de mon âge

Mais comme je suis crevée, vais en rester là, disons que c'était bien, fort bien pour autant que j'ai pu en juger mais que physiquement et nerveusement la musique électronique aussi inventive soit-elle, la musique concrète à toute force n'étaient pas ce qui m'était pour cet après midi le plus souhaitable... essaierai d'en parler, comme du spectacle du théâtre des Carmes plus tard dans la journée.

10 commentaires:

Godart a dit…

Grâce à vos photos, on peut bénéficier de la luminosité du mistral sans en subir concrètement son claquement. Beaucoup de couleurs dans les vêtements, le rouge est à l'honneur.

Brigetoun a dit…

tiens c'est vrai… bon il y a déjà les tee-shirts rouges des employés du festival

arlette a dit…

Certains détails sont amusants ..toute une ambiance

Dominique Hasselmann a dit…

le spectacle est aussi dans la rue, et gratuit. Une pause avant l'autre scène... :-)

Claudine a dit…

Et la princesse rouge ressemble à Cecilia Bartoli

Brigetoun a dit…

Arlette oui, heureusement

Brigetoun a dit…

Dominique, pour beaucoup d'Avignonnais le spectacle est uniquement dans la rue … pas toujours attirant pour mon appareil mais un peu partout (plutôt moins cette année mais c'est peut être à cause de mes trajets évitants…)

jeandler a dit…

Il n'y a pas de relâche qui m'aille...

Brigetoun a dit…

Claudine, elle est charmante je trouve (ceci dit je ne sais pas du tout de quel spectacle il s'agit et !a peut être très décevant)

Brigetoun a dit…

Pierre ben moi je trouve du charme parfois aux relâches (les miennes en tout cas)