lundi, août 05, 2019

au coeur de l'été

Violemment ardait
le ciel comme une plaque.
L'air brulait la peau.
Je cherchais l'ombre douce
pour noyade profonde.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Le lion maître du soleil dans ton ciel d'août

Brigetoun a dit…

dans cette ville pas mal de gens orgueilleux ont pris des lions pour leur tenir le ciel

Claudine a dit…

bleu bleu pierre rouge pierre vert vert
tout me rappelle mes outils

Dominique Hasselmann a dit…

noyade, une image... le bleu fait surface chez vous tous les jours ! :-)

Brigetoun a dit…

Claudine, sans estompe

Brigetoun a dit…

Dominique, j'aimerais bien… mais là c'était un rien violent