dimanche, août 25, 2019

Jour de paresse et les lumières de la ville

Me suis laissée vivre dans le jour
et pour marcher une heure (en ne tenant pas compte des nombreux arrêts) m'en suis allée vers 21 heures 40 dans les rues pour voir, capter les lumières qui sous le titre de Hélios, se donnent à voir depuis le 2 et jusqu'au 31 août, à partir de 22 heures sur 4 places de la ville (petite installation pour deux, projections sur l'Hôtel de ville et le Petit Palais) et comme, bien ou mal, ai ramené trop de photos... me suis freinée pourtant...
Suis revenue en allongeant légèrement pour tenir compte de mes temps d'arrêts et viens de bricoler (vraiment) une toute petite vidéo
mais pour bricolé et brève qu'elle soit elle m'a fait bien des malheurs... et n'ose demander indignement indulgence mais tant pis l'installe là.


6 commentaires:

casa non botha a dit…

vous avez de belles cordes vocales

Brigetoun a dit…

euh….

Dominique Hasselmann a dit…

la nuit luit... :-)

Brigetoun a dit…

oui oui Dominique

czottele a dit…

j'aime bien ton bricolage video et les nuages sur la façade du Petit Palais

Brigetoun a dit…

voix murmurante et cassée à la fois