jeudi, novembre 28, 2019

Jour tranquille

dans l'air bleu jaspé
à petits pas presqu'aisés
cheminement quiet
sur les dalles luisantes
après ondées de la nuit
hisser patates, bulbe de céleri, fenouils, poissons, courge, chayottes, morue, pomme
jour de paresse
et partir en suivant l'arc
de porte en porte
suivant les anciens remparts
et dans une salle lire
en longue attente, chez petit toubib, la dernière communication à la Société proustienne de Barcelone de Mathias Enard jusqu'à Boire à Lisbonne l'avant-dernier poème, et sa fin
Un fado assassin t'emporte vers la mer
La saudade te prend au bord de l'onde amère
Laisse s'enfuir la joie, livre-toi au chagrin
Il te guide vers le vin qui est ton seul amer.
Et puis, par principe, pour le lire avant de m'endormir, j'ai gardé le dernier poème, et j'ai eu le temps de rêver et parcourir quatre Géo, parce qu'arrivée à dix sept heures 30 j'en suis sortie un peu avant 21 heures... comme il restait cinq personnes dans la salle d'attente j'espère qu'il trouvera temps de dormir (sourire)
Suis rentrée sans vin dans la nuit.. pour carcasse on verra, il semble que grâce à ma discipline j'évite l'opération et que mes ennuis actuels sont simplement une belle petite sciatique que nous allons dans un premier temps (que j'espère concluant) traiter par des calmants (en passant j'ai recruté un nouveau soutien Rosmerta)


10 commentaires:

Anonyme a dit…

Les salles d'attente en attente ...bienfaisante souvent pour lire comme un vide médian dirait Cheng un entre deux ...vacant (j'en sors)AA
Bravo pour tes efforts et ta rigueur de vie

jeandler a dit…

Du céleri en bulbe, meilleur qu'en branches ?

Godart a dit…

Donc nouvelles plutôt rassurantes qui permettent de repartir sur un bon pied.

Brigetoun a dit…

Arlette, ma rigueur de vie ? fou rire

Brigetoun a dit…

Pierre moi qui ne mangeais que des salades ou du céleri en branches, de l'oseille, des épinards… tout ceci m'est rigoureusement interdit comme beaucoup de fruit (opération il y a quinze ans)

Brigetoun a dit…

Godart n'exagérons rien… la jambe droite grogne ou gueule si la pose trop vivement sir le sol et m'appuie dessus

Dominique Hasselmann a dit…

Miller de rien...
Tout va mieux, alors !

Brigetoun a dit…

Dominique, la décision à prendre pour éviter la dépendance au dessus de mes moyens psychologiques et financiers est repoussée (bobo mais sourire soulagé) … et toubib content parce que j'ai pris près de deux kilos (moi moins)

Claudine a dit…

j'ai aussi fait mon marché ce jour-là sous ce ciel-là pas loin de là

Brigetoun a dit…

dans Montpellier la belle