vendredi, février 21, 2020

il n'est pas nécessaire de...

sous lumière bleue
avons marché ensemble
sans espérance
du moins en ce qui concerne petite vieille, mais avec belle rage que ne consolait pas l'érosion de notre cortège – car je ne crois pas que si la loi passe un gouvernement, quel qu'il soit, reviendra en arrière – mais avec quelques sourires et des moments dansants en prenant garde à la cane.

10 commentaires:

Marie-Christine Grimard a dit…

Nous reste les urnes...

Anonyme a dit…

on ne lâche rien

Brigetoun a dit…

oui Marie-Christine mais entre temps cette loi horreur sera passée (me débat un tantinet dans des difficultés qui me prennent le crâne actuellement, et si ça ne joue as sur mes choix, là, me sachant une relativement privilégiée, je me sens encore plus en rage en pensant aux jeunes ou moyennement jeunes - il semble que quelques améliorations cosmétiques résultent du dialogue de temps à autre entre opposition et ministre au milieu du brouhaha) et j'entendais deux gars hier qui, comme moi ne faisaient guère confiance en un autre gouvernement pour revenir dessus sauf à la marge et qui s'inquiétait de la campagne souterraine du RN qui affirme que lui le fera (n'y croyaient pas non plus)

Brigetoun a dit…

Anonyme, oui mais il y a beau temps que n'ai plus guère d'espoir... juste dans les LREM intelligents mais il y a une telle masse que la loi sera passé au besoin avec le 49.3 avant que Macron perde sa majorité... quant à lui il doit s'en moquer un peu, il pourra monnayer son passage à la présidentielle pour le reste de sa carrière

Godart a dit…

Je partage votre rage devant notre impuissance et je salue la vaillance de ces manifestants envers et contre tout.

jaquo a dit…

ici mêmes émiettements mais sous pluie grise et fine - je me console en pensant que nombreux se réservent un coup de semonce aux municipales mais pas certain du tout de l'efficacité... Quel effondrement de l'idée simple de vivre ensemble, c'est si lointain - comme une image passe-partout sur un écran aux yeux fatigués.

Brigetoun a dit…

Godart, même si ici les manifs sont très calmes

Brigetoun a dit…

jaquo, on peut juste se consoler en pratiquant le ensemble (même si actuellement je ne peux plus rien donner)

Dominique Hasselmann a dit…

Les bulletins de vote vont, dans un premier temps, parler aux élections municipales. Madame Buzyn, envoyée au casse-pipe par le petit Chef, s'en mordra les doigts (mais elle a dû garder du sparadrap sur elle).

Les manifs anti réforme des retraites et anti-gouvernement actuel ont diminué, certes, comme nous le serinent les porte-paroles du pouvoir sur les chaînes de télé en boucle, mais la colère est toujours là.

Je doute néanmoins qu'il y ait des personnes intelligentes (voir le perroquet Ndiaye) au sein de "La République en marche" : c'est un oxymore. :-)

Brigetoun a dit…

Dominique, si il y en a, et qui y croyaient (se trompaient mais ça arrive à tous) et sont malheureux et violents ou s'en vont.. reste la masse et le Modem qui iui répond et continue à croire