mardi, juin 02, 2020

Petit circuit


juste un petit tour dans la ville paisible
pour chercher à retrouver sourire sottement égaré

ou plutôt marcher un peu, avec des arrêts pour laisser passer quelques semblables en donnant peu à peu force et luminosité au sourire caché sous mon masque


12 commentaires:

Nadamasse a dit…

Ça repart doucette...

Brigetoun a dit…

avant de retomber... pour repartir

jeandler a dit…

La ville réappropriée sinon apprivoisée.

Michel Benoit a dit…

Voilà des lieux qui me voient souvent !

Brigetoun a dit…

Pierre, a été si souvent apprivoisée, a grandi, s'est recroquevillée etc...

Brigetoun a dit…

Michel, ai frôlé ton quartier (mais ne suis pas allée jusqu'au grand calme de la rue Campagne etc...) - m'arrive de plus en plus souvent

Godart a dit…

Si le masque peut dissimuler le sourire, les yeux peuvent être rieurs et le vrai sourire est souvent dans le regard.

Brigetoun a dit…

mes yeux sont tout petits, enfoncés et rouges de vieillesse et dégénérescence (en l'occurence je me moquais qu'on ne voit pas mon sourire, il était pour mon confort personnel)

mémoire du silence a dit…

Une inspiration bleue !

Brigetoun a dit…

aujourd'hui au réveil c'était pluie drue (mais finalement brève et le bleu nous est rendu)

Claudine a dit…

Le masque c'est pratique pour cacher le sourire béat et très bête procédant du bonheur niais de voir des têtes
et revoir les enfants, on ne s'en lasse pas

Brigetoun a dit…

mais là aujourd'hui sur le conseil des autres bénévoles l'ai enlevé... en tentant de garder distance avec les garçons.. tout de même plus facile pour montrer comment produire les sons nécessaires (les ch j g ou e u etc...)