mardi, janvier 12, 2021

Bleu et brun

sur mon heure de marche, entrecoupée de longues attentes poste et pharmacie, la lumière bleue qui allège les pas et nous rend aimables (oui da)



et ma foi pas grand chose d'autre à dire... alors je recopie ma tiote contribution à la proposition #5 « mâcher du rouge avec Henri Chopin » de François Bon pour l'atelier d'hiver sur tiers.livre https://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article4949 (les contributions sont sur https://www.tierslivre.net/revue/spip.php?article628

féminités du brun

brun brun ocre brun rouge brun jaune brun fade brun usé variations brunes brune incertitude brunes sensations odeur brune du café brune idée de chaleur brune brune cassure du chocolat brune onctuosité qui fond brune liqueur dans le sang brune brunes lèvres de l'enfant rieur brune la menotte qui se tend brune brune brune odeur acre d'oignons brûlés brunes et dorées les gouttes de caramel brune saveur du pain d'épice brunes brunes harmonies de l'automne brunes et pâles les feuilles racornies brunes feuilles tombées brune la feuille qui fut en or brune rumeur des feuilles foulées brune et acre l'odeur pourrissante brunes suppliques des branches nues brune brune terre d'après la pluie brune opulence de la terre brunes les mottes brune la vie retournée de la terre brune douleur des reins redressés brunes les mains pressant les reins brune brune poussière aride dans le vent brune écorce d'un chêne brune et lisse la peau du micocoulier brune lumière d'un bois ciré brune la fragrance du camphre brune brune brune couleur des peaux de l'été brune vague cheveux secoués brune et rose tendresse d'une nuque brune brune reliure brune vieillesse du papier ocré brune odeur de sagesse brune chanson du violoncelle sa voix profonde et brune brune lueur de son bois brune caresse musicale brune brune la pipe brune la barbe brune la veste brune morsure de joie brune brune la douceur de l'ours en peluche sa brune amitié chaude brune brune lumière dans la forêt brune terreur d'un ours dans la nuit brune froideur du crépuscule brunes senteurs du jour qui se meurt brune brune brune blessure brune douleur du sang qui sèche brune percée du bronze brunes histoires d'antan brune ombre d'une épaule sur un livre.



4 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Seul le "matin brun" nous rappellerait de mauvais souvenirs en un petit livre... ;-)

Brigetoun a dit…

oh il y a d'autres bruns pénibles ou pire (y ai pensé mais tenais à garder note douce en ai besoin - sourire)

Claudine a dit…

Et çui-là, j'ai pas non plus le droit de dire qu'il est superbe?
quelle belle plongée dans la couleur de la terre retournée en hiver

Brigetoun a dit…

celui là, sais pas si vous avez raison, sais que j'ai eu grand plaisir à l'écrire