lundi, avril 12, 2021

Dimanche studieux


amis, suis navrée

n'ai rien à dire

de ce dimanche

gris et humide

rien qu'un cœur léger

dans l'après-midi

lorsque cheminais

dans les rues mortes

jusqu'à Rosmerta


rien qu'un grand calme

rien que du français

pronoms possessifs

et démonstratifs

ou conjugaisons

que plaisanteries

mais application

que lassitude

et crâne vide

et puis trois heures

environ après

petite vieille

ployée sur canne ;

le crachin des rues


vitrine avec étoffe peinte: atelier de Brigitte Bertoux

4 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Les parasols font office de parapluies : même en Avignon, ou à Avignon (cette répétition !), la météo prend le pouvoir, je pense aux vignes du côté d'Uzès qui ont dû - notamment celles de Jean-Louis Trintignant - subir un sacré coup de gel... ;-(

Brigetoun a dit…

les vignes et les vergers... mais dans la vallée du Rhône relativement protégés.. le froid à quelques centaine de kilomètres, ici pas assez intense semble-t-il pour faire vraiment des dégâts

Claudine a dit…

ployée la passeuse de mots jeunesse à déployer

Brigetoun a dit…

Claudine, crevée (mais curieusement pas si durablement