jeudi, mai 06, 2021

Jour quiet


La ville s'ébroue,

peu à peu, se prépare,

n'osant y croire.


Des fleurs sauvages,

la minuscule vierge,

je marchais tout doux.

Dans le ciel bleu ce matin

passaient hautes collines.



6 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Le drapeau ignorait qu'il serait en berne sans doute aujourd'hui : le deal pacifique du jour n'avait pas été respecté... :-(

Brigetoun a dit…

Dominique, hier matin comme moi il ignorait (on le met en berne pour le policier ? savais pas mais c'est bien)

Je pense que c' est le monde contemporain qui n'est pas adapté à toi ada a dit…

Mohamed Abdou Bennani
Les détails d'architecture sont beaux
Le ciel bleu un peu dégagé me fait penser au printemps qui me fait revivre

mémoire du silence a dit…

Jour quiet et sous le choc.

Brigetoun a dit…

Mohamed Avignon vit en bonne partie de son passé mais depuis mars 2020 les touristes se font rarissimes... et tous les bars, restaurants, théâtres qui n'ont pas fait faillite espèrent avec timidité en ce moment

Brigetoun a dit…

le choc de l'aggravation dramatique des histoires de drogue, je l'ignorais