mercredi, mai 05, 2021

Quelques images pour mardi


ciel où se promenait des voiles, migraine allant, revenant, plaisir et fatigue grande alors juste, le départ.... des tables qui revenait attendre sur ma place,


rencontre dont je n'ai pris image, juste avant Rosmerta, de la femme d'un directeur de théâtre avec sourires et échanges de vœux pleins d'espoir...


et puis dans la cour, pendant que la vie tranquille se déroulait autour de nous, près de deux heures de lecture par Mamadou (dûment corrigé par moi) d'un roman pour adolescents qu'il a choisi avec commentaires après chaque phrase : mots qu'il ne comprenait pas, explication sur les habitudes françaises, les niveaux de vie : camping ou villas, ce qu'est une plage bondée ou noire de monde, décorticage de mots, décryptage de formules toutes faites et d'expressions populaires etc... pendant que ma migraine et mon torticolis (pour maintenir un semblant de distance) s'installait presque jusqu'à panique...

rejoindre, un peu avant la fin, un cours donné par une experte sur l'apprentissage de la compréhension des textes par les très débutants, auquel je m'étais inscrite avant de l'oublier pour prendre rendez-vous avec mon jeune ami et constater avec un petit plaisir muet que cela correspondait assez bien à ce que nous venions d'inventer tous les deux


arrivée de bon nombre de bénévoles, arrivée, piapia, installation de HK et de ses musiciens, tour en cuisine où se préparait le dîner, goûter un petit pâté aux épinards œuvre d'une des deux jeunes femmes des Balkans récemment arrivées, dansé avec mes trois jambes sur « danser encore » , « dis leur que l'on s'aime » etc... et comme la fatigue et la migraine étaient vraiment dissuasives, me suis éclipsée sagement à huit heures, avant le dîner (riz très épicé vraiment pas recommandé dans mon cas) et le concert, le Doliprane faisant enfin son effet un quart d'heure après le retour dans l'antre.

« danser encore » au cloître des Carmes en décembre 2020 (en présence de quelques amies)



10 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Les "terrasses" se préparent et le cuisinier en chef de l'Élysée va pouvoir faire contrôler si son menu est bien appliqué.

On sent comme un frémissement un peu théâtral... :-)

Francesca a dit…

On peut aussi recommencer à danser encore, bientôt.

Brigetoun a dit…

mais vais me mettre en retrait ai moins jusqu'à un rendez-vous vendredi avec Djouma... parce que j'étais vraiment mal hier, que j'ai encore une salle douleur ce matin et que j'étais honteusement un peu inquiète hier même si joyeuse dans la fronde et les bisous sans masque

mémoire du silence a dit…

j'aime beaucoup la confrontation, ou dialogue de la n°7.

et puis :
"...auquel je m'étais inscrite avant de l'oublier avant de prendre rendez-vous avec mon jeune ami et constater avec un petit plaisir muet que cela correspondait assez bien à ce que nous venions d'inventer tous les deux"... n'est-ce pas cela la vraie rencontre, le véritable accompagnement et dialogue, ceux que l'on invente et que l'on construit peu à peu entre nous pour édifier une relation, un partage, donner et recevoir, et recevoir pour donner encore et encore, une chose en appelle une autre sans fin... cela me parle beaucoup... et me ramène hier matin avec Jahida et hier après midi avec Ahmed... transmettre son "savoir" aussi modeste soit-il est toujours un cadeau à l'autre et à soi-même...

Bon rétablissement à vous.
Vous êtes précieuse.

Brigetoun a dit…

Francesca mais je voudrais bien qu'en brûlant les étapes on ne remette pas tout en cause (et pour le moment on ne voit pas encore les camions pour l'installation des gradins (prennent plus d'un mois) et on ne sait quand seront ouvertes les billetteries

Brigetoun a dit…

Maria, oui et chez Mamadou il y a déjà ça : l'envie de connaître, l'humour et l'appétit, même si cela ne lui sert pas à avoir in avenir matériel plus riche il aura cela et ça me fait un très très grand plaisir

Je pense que c' est le monde contemporain qui n'est pas adapté à toi ada a dit…

Mohamed Abdou Bennani
De belles photos
J'aime la plante, la fontaine

Brigetoun a dit…

merci Mohamed (sourire)

Claudine a dit…

Admirables leçons, même si cela vous coûte. Bravo et bisous de là-bas.

Brigetoun a dit…

oh que non cela ne me coûte pas ! ça me ragaillardit au contraire... mais je suis pas très en forme