lundi, juin 14, 2021

Dimanche


tristesse grande autant qu'absurde dans la matinée, vaquer presque bien et ne pas penser mais écouter les presque trois heures du bon plaisir de Pierre Soulages et m'ébahir de croire découvrir la proximité de sa voix, de sa façon de rythme sa pensée, lancer ses phrases avec Pierre Bergounioux... (à vrai dire penser ainsi mais avec moins d'implication) https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/le-bon-plaisir-pierre-soulages-1ere-diffusion-05121992-0


partir à trois heures vers Rosmerta, une heure pénible à attendre (mauvaise compréhension ou désinvolture) en m'appliquant à ne pas sentir l'ironie dédaigneuse de la partie mâle d'un des nouveaux couples et puis trois heures de travail joyeux...


Retour un peu avant huit heures dans la vie qui reprend de plus en plus ses droits (y compris les embrassades auxquelles j'ai eu droit)



Mais je pense que suis dans une mauvais passe, ne ferme pas Paumée comme en étais tentée, le laisse dépérir et prends égoïstement distance. 

10 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Prendre de la distance : celle qui sépare l'acteur sur une scène du spectateur sur une chaise - vous allez la retrouver bientôt !

Soulages est sans doute éclairant quand il parle de sa peinture. :-)

Brigetoun a dit…


pas uniquement quand il parle peinture (même si je n'aime pas toujours son regard sur la société tel qu'il l'exprimait là)

pour le reste ... il le faut suis vraiment stupidement triste.. en fait ferais mieux de trancher et de couper internet

mémoire du silence a dit…

J'entends et comprends cet état d'âme,
mais comment être loin de vous ?
et se dire que quelque part vous existez

paumée, mais si lucide
bel été à vous
merci

Brigetoun a dit…

à vous aussi Maria, il s'annonce glorieux (bon faut que je liquide ma monté d'égoïsme)

jeandler a dit…

Il y a long temps que les distances sont prises. Un mouvement inverse est-il possible ?

Brigetoun a dit…

non souffre un peu de courtisanerie et surtout d'attentes - et c'est ridicule

Je pense que c' est le monde contemporain qui n'est pas adapté à toi ada a dit…

Mohamed Abdou Bennani
Cette architecture dans ses détails me parlent il y'a qq chose dans ses éléments plus que la peinture de Soulage

Brigetoun a dit…

Comme pour la peinture de Soulages il faut regarder et bouger, et cela vit

Claudine a dit…

Quelques mots choisis, bien dits chantés, pesés à la plume, pour vous faire rester <3

Brigetoun a dit…

juste attendre que n'ai plus aucun lecteur (sourire) mais merci Claudine (bien de vous ça)