lundi, octobre 25, 2021

rondel pour un dimanche en bleu

 

Par la ville lumineuse

suis partie sans certitude,

en vertu d'une habitude,

malgré mon humeur flâneuse.

Mais l'ambiance était rêveuse

détendue leur attitude.

Sotte par rues lumineuses

suis venue sans certitude.



tous avaient idées flâneuses

dimanche n'est l'habitude

des leçons, c'est certitude

suis rentrée au bleu rêveuse

par la ville lumineuse


13 commentaires:

Unknown a dit…

Quelle poésie savoureuse!

Dominique Hasselmann a dit…

Vous étiez en Avignon
pas en Nîmes
Vous marchiez en rond
mais en rimes ;-)

Brigetoun a dit…

Anonyme, merci... un peu mirliton tout de même (sourire)... et j'ai triché avec la forme

Brigetoun a dit…

Dominique, cette sacrée rime (pas parfaite)

tanette2 a dit…

Merci de nous avoir entraînés dans cette belle balade dans les rues lumineuses.

arlette a dit…

Merci gente Dame..et juste lisant Marguerite de Navarre en plein fin moyen-âge
"Mieux aimant n'être né
Que n'être point prisonnier langoureux
Ni vrai captif du dieu des amoureux" une nouvelle biographie agréable de Patricia Eichel Lojkine

Brigetoun a dit…

merci Tanette

Merci Arlette, suis pas au niveau !

mémoire du silence a dit…

Sont belles
vos photos
et vos rimes
sans certitude
mais lumineuses

Brigetoun a dit…

Maria, sans certitude c'est le mot !

mémoire du silence a dit…

oui, mais lumineuses ;-) :-)

Brigetoun a dit…

Maria, oui la lumière était en joie

r.t a dit…

La première photo est divine
la seconde lui emboîte le pas
un deux trois
c'est paradis sur la terre.
Les autres remontent au ciel
ou elles essayent,
la dernière tresse un diadème,
encouragement.

Brigetoun a dit…

et moi je suis éblouie et vous remercie