jeudi, juin 30, 2022

Renouer


après cinq heures

quand la chaleur se lasse

ou qu'elle y songe

quand la douleur l'imite

et qu'il est l'heure

plaisir de fermer porte

et de m'en aller

en cherchant l'ombre rare

dans la rue Carnot


renouer avec amis

pour deux réunions

pour scolarité

et plaisir, tous ensemble

pour règles de vie

et des projets pour l'été

et m'en revenir

dans la ville languide

la douceur du soir

pas vraiment au top mais sourire revenant de l'intérieur, petite livraison épicier, démarche à entamer pour quelques heures d'aide ponctuelle, reprendre tri et repassage robes boutonnées et chemisier itou, même si vieilles (ai calé en cours de route ce matin), etc... Paumée s'endormant, se réveillant, mon attention aussi , j'en suis navrée. (excuses, ennuis à régler encore, ma fascination assemblée, festival qui arrive)

12 commentaires:

Anonyme a dit…

bon courage et n'en faire pas trop (gaffe) (bravo!) (bisous)

Brigetoun a dit…

merci... mais tellement honte de demander aide pour vieille carcasse et pour antre à l'inconfort relatif organisé (bon d'abord plombier)

caroline D a dit…

renouer, ce mot me manquait, me donne courage, merci

Anonyme a dit…

Tellement de souvenirs de ces rues d'Avignon arpentées dans tous les sens, au milieu de la foule du festival. Tellement d'heures à arponner les potentiels spectateurs des prochains soirs... cette ville était exaltante et épuisante. C'était 4 années autour des années 2000. Je ne pourrais plus faire ça.

Brigetoun a dit…

merci Caroline (j'en cherche un peu du courage.. sourire)

Brigetoun a dit…

anonyme belles oui mais épuisantes oui, surtout pour petite vieille amochée, finalement assez contente d'avoir financièrement dû me limiter pour les spectacles..., surtout quand rues orientées sans ombre (sourire) et les fleurs dont je veux une photo chaque jour se font rare entre chaleur et prudent des jardiniers avant la foule joyeusement un rien anarchique

Claudine a dit…

Vive les Amis et le Festival !

Brigetoun a dit…

vive Christine !

mémoire du silence a dit…

Tout simplement merci pour le partage.
Oui, merci :-)

Brigetoun a dit…

Maria, tout simplement merci pour votre passage

arlette a dit…

Retour en presque fanfare Ravie de te retrouver vaillante pour le début du festival Merci pour ton courage ..là tu avais fait fort en catastrophes !!😍

Brigetoun a dit…

merci amie... mais pas encore sortie de l'auberge (viens d'avoir promesse de deux heures de ménage/repassage par semaine - toujours pas de plombier et rendez vous toubib lundi pour avoir une infirmière disons tous les deux ou trois jours pour ma déharnacher pour douce - me lave à fond en grimaçant un peu au lavabo - ai planqué robes bien et t-shirts et porte vieux trucs sortables se boutonnant - haut les coeurs... mais me tiens un peu en dehors internet (autres intérêts) parce un peu envie laisser couler