dimanche, janvier 17, 2010

Non

ne sais pourquoi, ne sais pour qui, et de toute façon c'est variable, d'intensité aussi, presque jusqu'au oui, mais pour l'instant c'est non – complétez comme le voudrez.

Si, pourtant, traces de lectures de samedi sur internet, non exhaustive, en désordre, passant du coq à l'âne, du trombone de bureau au moine érudit... Si le coeur vois en dit, si temps avez, dans l'ennui du dimanche après-midi, êtes libres de partir à la pêche.

Avec, bien entendu en avant, on ne se refait pas, le convoi des glossolales et un peu de Brigetoun à l'intérieur http://leconvoidesglossolales.blogspot.com/2010/01/65-vendredi-15-janvier-2010.html

et puis :

l'imperfection de vivre, dans »flamme », le dernier poème de Enfantissages http://enfantissages.free.fr/index.php/2010/01/16/flamme/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:%20Enfantissages%20(Enfantissages)&utm_content=Google%20Reader

la beauté, la gloire des corps sur le dernier album de James à propos de Béjart http://leregard2james.canalblog.com/archives/2010/01/16/16539514.html

la rencontre fugitive d'un poète, de ses livres, dans la neige, une rivière gelée et du thé inuit, assez mystérieux pour me faire rêver http://www.tierslivre.net/krnk/spip.php?article864

la délicatesse solide des oeuvres de Massimo Fedele http://www.facebook.com/album.php?aid=787&id=1835736269&ref=nf

la légère étrangeté du récit de Dominique Hasselman http://dominiquehasselmann.blog.lemonde.fr

Cette phrase à la fin du dernier billet du Comité de Salut Public http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2010/01/no-way-to-run-no-way-to-hide.html « Alors autant se mettre tout de suite dans la tête que de toutes façons, il n y a pas d'échappatoires. Non. Il n y en a pas, ne cherchez pas, ça ne sert à rien. On est tous embarqués là dedans, et si tant est qu'on puisse espérer trouver une porte de sortie, elle ne se trouvera pas dans des solipsismes individuels. » bien vrai mais ne fait guère mon affaire.

Le dernier état de la Loire de « terres » (Dabiel Bourrion) qui gonfle bellement jusqu'à devenir flot de belle importance http://www.face-ecran.fr/terres/2010/01/16/loire-iii/

pour compléter réserve de lecture à se distiller 'je ne reconstruis que pierres vives », les pages Rabelais de François Bon et tous les liens http://www.tierslivre.net/litt/rabelais.html

concis et dense, les traces sur les lèvres http://lanotice.blogspot.com/2010/01/il-y-de-petites-traces-sur-les-levres.html

hésitation – agir ? http://tentatives.eklablog.fr/ou-il-faudrait-a940860

identité du sujet sur an-archê http://joel.jegouzo.over-blog.com/article-d-un-debat-l-autre-la-panique-originaire-du-sujet-cartesien-l-identite-du-sujet-en-question-2-3--43046938.html

ce qui s'en va en hiver http://rvjeanney.wordpress.com/2010/01/16/pas-seulement-les-couleurs/

et, boudiou... ça devient faussement impressionnant - j'arrête

ceci dit ai bloqué l'importation de photos et suis bien embêtée

8 commentaires:

joye a dit…

"faussement" impressionnant ?

Que nenni !

Vraiment impressionnant !

:-)

micheline a dit…

ni oui ni non
ne sais encore ce qu'll adviendra de cette journée

Mathilde a dit…

J'ai dans l'idée que ton mental très vif va beaucoup plus vite que le moteur de ton A.P.N., de ton P.C., la preuve toutes ces liens où tu interviens, et dès que tu te seras posée 5 minutes une lumière va jaillir de quelque part pour décoincer le bazar sur ton ordinateur ! C'est obligé. Les jours, les heures passent et ne se ressemblent pas et le positif va refaire surface forcément !
En attendant, cette photo de grille est très belle, même si tu fais une petite allergie à ce mot ponctuellement ("photo" pas "grille" évidemment).

Avignon a dit…

Il y a toujours la possibilité d'utiliser un appareil argentique, de faire développer le négatifs et tirer une épreuve sur papier, puis acheter un scanner, reproduire le tirage, enfin recadrer et corriger la netteté sous un logiciel de traitement d'image. C'est tout.
Je blague bien sûr mais je l'ai fait tellement de fois !

brigetoun a dit…

reste toujours l'impossibilité d'enregistrer l'image sur l'ordinateur dans le dossier ad-hoc pour la publier (pas de problème avec l'appareil photo) - pour cela d'abord acheter un nouveau disque dur pour sauvegarder les photos existantes et essayer de réparer le Mac non encore payé complètement - ma distraction et désinvolture est punie

JEA a dit…

heureux d'avoir retrouvé Dominique Hasselmann chez vous...

F a dit…

et tout ce qu'on butine chacun de nous aux permanences de la veilleuse...

jeandler a dit…

J'aime photographier à travers les grilles...