jeudi, octobre 21, 2010

Dernière lecture, avant de couler délicieusement dans le sommeil, en contradiction familière, mardi soir :

«Ces amants qui vivent dans le calme et la joie ont coutume de désirer le soir et de haïr l'aurore : pour moi, le soir redouble ma douleur et mes plaintes ; le matin est pour moi l'heure la plus heureuse ;

Car c'est alors que souvent je vois au même moment l'un et l'autre soleil ouvrir un double levant, si pareils entre eux de beauté et de lumière, que le ciel s'éprend encore d'amour pour la terre ;

Comme il fit autrefois, alors que commencèrent à verdoyer les rameaux dont les racines s'enfoncent dans mon coeur, et qui me font préférer une autre personne à moi-même.

C'est ainsi qu'agissent sur moi deux heures opposées ; et il est bien juste que je désire celle qui me rend la tranquillité, et que je redoute et déteste celle qui me ramène la souffrance.»

Prétarque - «Canzionere» CCLV

Et le réveil fut à étapes successives (ne voyais pas deux soleils, et le seul était trop loin au dessus de ma cour), mais suis partie dans la ville, pour renouveler mes provisions.

Avec un petit moment de fraternité pour l'homme, caché dans sa nacelle, visiblement un peu égaré, étonné, effaré d'être si haut, et qui ne comprenait pas ce qu'un camarade lui criait, avec sourire et gentillesse (maître de rodage ?) où il était question d'une corde à aller récupérer derrière le tronc.

Les bonbons, le miel, le poisson, les tomates noires, les pommes et le Canard enchaîné me laissait une impression de manque, suis passée à la FNAC (honte rebue) pour rapter ce qui pouvait me tenter, perdu, à relire, ou à découvrir.

Voilà, voilà

10 commentaires:

koukistories a dit…

miam manger les tomates le miel les bonbons les bouquins ...

Pierre R. Chantelois a dit…

Relire Pétrarque au milieu du miel et des bonbons doit être une nouvelle manière de revoir ses classiques. Une vision de velours dans un champ de ronces... ;-)

Lautreje a dit…

Débuter la journée par ces mots de Pétrarque est un délice, je vais reprendre du miel, Merci Brigetoun !

tanette2 a dit…

Tu as fait le plein de nourriture pour le corps et ..l'esprit. Bon appétit.

Avignon a dit…

Se coucher en désirant ne plus se lever.
Se lever en désirant ne plus se coucher.

P.S. : mon mot de vérifications est "outted". Le suis-je ?

brigetoun a dit…

je ne sais pas, mais le suis un peu mon bon Monsieur - bon vais forcer l'entrée du jour

micheline a dit…

C'est selon mais pour moi
"Tout le plaisir des jours est dans leur matinée
La nuit est déjà proche à qui passe midi"

joye a dit…

Une parure diamantée serait moins belle que cette pile de livres !
Je me demandais lequel je prendrais premier - sans doute le Kafka. Et après, Duras, et après...le délire.

:-)

Gérard Méry a dit…

Hum le canard enchainé serait meilleur farci aux pommes et au miel

albin, journalier a dit…

Quelle belle brochette, en effet. À dévorer ou à redévorer.