lundi, avril 23, 2012

Journée entre parenthèse et pourtant exténuante


Beaucoup plus de votants que prévus, 62% à treize heures, et Brigetoun derrière le registre d'émargement se battant avec ces sacrés feuilles qui coulissaient mal, et en charge des remerciements aux votants.

Comme les partis en dehors de l'UMP, du Front de gauche et du PS n'avaient désigné personne, nous n'étions que trois assesseurs, et mon repos s'est réduit à trois cuillères de pâtes et un chocolat de distributeur automatique (pas mauvais d'ailleurs) vers 14 heures, plus un demi cigare aussitôt jeté parce que bouffe-forces.

Vers dix sept heures j'ai laissé ma place à l'homme du front de gauche (qui se mettait à dos le reste du bureau, sans grande raison, qui a d'ailleurs noté deux soupçons d'irrégularité à mon avis à tort – et j'espère ne pas être accusée d'indulgence coupable, simplement il n'y avait pas lieu), et me suis installée un moment, tournant le dos au bureau et regardant le haut du manège qui parlait de joie enfantine.

Petit scandale au moment du dépouillement, à tort encore, ce que le perturbateur a reconnu, mais comme il me prenait à partie, les jeunes femmes ulcérées ont commencé à se retourner contre moi. Ai tout calmé, mais j'en suis sortie moralement à quatre pattes vacillantes, vers vingt heures trente, après avoir téléphoné ce résultat guère mirobolant (sur les deux cent premiers bulletins Hollande était en tête assez nettement
Eva Joly 35 voix
Le Pen 82 voix
Sarkozy 232 voix
Melenchon 84 voix (j'était contente et déçue quand j'ai entendu les estimations sur l'ensemble du pays en rentrant)
Poutou 4 voix
Artaud 0
Cheminade 1 voix
Bayrou 67 voix
Dupont Aignan 11 voix
Hollande 202 voix
votes nuls 11

Billet sans intérêt mais peux pas mieux, et c'est pour moi, pour mémoire.
J'espère ne pas être seule dans quinze jours.

15 commentaires:

Pierre R. Chantelois a dit…

Je crois qu'il faut féliciter la France d'avoir choisi le changement à cette première étape des présidentielles. Je ne m'immisce point mais je ne reste pas indifférent (non-ingérence mais non-indifférence).

Danielle Carlès a dit…

Nous espérons avec vous. Commentaire sans intérêt, mais important pour moi aussi de n'être pas seule, et de pouvoir le dire, depuis ma commune natale du sud de la France ...

Dominique Hasselmann a dit…

Les électeurs d'Avignon ont donc suivi (dans votre bureau de vote) les consignes de leur maire UMP.

Votre civisme vous honore et ce compte-rendu n'est pas anecdotique.

Dimanche prochain, ce sera une autre pièce de théâtre !

Vasco Lamothe a dit…

Pas du tout sans intérêt, c'est une tranche de vie démocratique, assez anémiée ces temps ci...

Pour le reste, je suis très triste de voir le niveau du score FN...

Chri a dit…

Ce score à 20% est en grande partie le résultat d'une politique de cinq ans du sortant.

JEA a dit…

Cheminade : une voix. Il y aurait donc un martien en Avignon ?

cjeanney a dit…

(très peu de votes nuls finalement. et maintenant chercher des explications plus ou moins rassurantes devant la peste qui se propage)

brigetoun a dit…

ici elle ne se propage pas Christine, en dehors d'Avignon (et encore) elle est solidement implantée

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Non point sans intérêt.
M'a intéressé.
Témoignage pointu.
J'ai entendu que MLP avait fait son meilleur score en Vaucluse, plus de 27% !!!
Parallèlement très déçu par la vague rouge...

jeandler a dit…

Dans quinze jours, on ouvre les parenthèses...

brigetoun a dit…

je suis désolée je n'y ai pas cru - mais Michel rendez vous pour les législatives - là avec André ça peut accrocher

joye a dit…

À la radio ici aux US, on parlait de Mélenchon l'autre jour, et on ne s'est même pas donné la peine de citer correctement son parti. On a dit "le Communiste".

joye a dit…

P.-S. : je me disais que tu serais contente ce matin.

brigetoun a dit…

ont pas tellement tort : le fond de gauche c'est Mélenchon et le parti communiste et les résultats hors centre ville sont le résultat de ce dernier.
Contente, oui, mais c'est loin d'être gagné et je suis entourée des lamentations de ceux qui découvrent le FN (à Avignon toujours gros scores, toujours très gros, sauf en 2007 où ils ont voté Sarkozy)
Non que ça me fasse plaisir, me fout la trouille tous ces "braves gens" du midi qui sont racistes, xénophobes etc.. mais je m'y attendais - la surprise est que cla n'a pas tellement fait baisser l'UMP donc la droite-droite est très forte ici

Gérard Méry a dit…

moi aussi content et déçu