mercredi, mai 02, 2012

Premier mai, jour des luttes et de la solidarité, jour des travailleurs, et rien d'autre


Ai cultivé ma toux et mon rhume, les ai fait s'épanouir sous le soleil radieux, et tant pis pour les votants de dimanche 

Avignon s'est offert un cortège nettement plus fourni que les autres années (les luttes : CPE, retraites font marcher, les 1er mai nettement, très nettement moins, nous sommes terre de peu d'industrie, de moins en moins d'industrie)


Et paresseusement en resterai à mes photos prises à la va comme je peux (avec l'inconvénient de ma petite taille et mon incapacité à grimper sur quoi que ce soit pour prendre hauteur)

Gens déterminés et joyeux (parce que tout de même si ce n'est pas Monsieur le Président de trop longtemps la fête du travail – sauf pendant une époque sombre – c'est tout de même une fête, un moment de solidarité)
Et dire aux syndicats : "posez le drapeau rouge et servez la France" est dramatiquement une erreur : ils existent pour servir et défendre les travailleurs, français ou non - par contre qu'il y ait des industries et du travail en France c'est votre boulot.

J'avais marché avec mes compagnons d'âge, les retraités, et j'ai rejoint, sur l'entrée de la place, quand sont enfin arrivés, les politiques (un peu agacée par les trop nombreux drapeaux Front de gauche qui s'imposaient dans le corps du cortège.. où en principe on n'affiche pas son parti) – pour écouter fin de la prose de parole et chanter l'Internationale, enfin surtout le refrain, avec des très convaincus touristes japonais... qui la chantaient en français)

et suis redescendue soigner ma crève dans l'antre, serrant bien fort en moi, un petit espoir et une grande crainte

13 commentaires:

MATHILDE PRIMAVERA a dit…

Nous étions 5000 hier en fait à manifester à Avignon !!! Super !!! Je le redis ici, tes photos sont superbes !!!

Fanchon a dit…

Nous étions moins nombreux à Vannes mais tout de même une belle chenille s'étirait dans la rue.
Belles photos.

tanette2 a dit…

Je partage avec toi un petit espoir et une grande crainte.

Dominique Hasselmann a dit…

Sarkozy ne fera pas ranger les drapeaux rouges au placard, c'est lui qui va s'y retrouver bientôt.

JEA a dit…

des Japonais chantant l'Internationale ?
la preuve qu'en France, il y a des étrangers en trop !!!

jeandler a dit…

Après avoir jeté le discrédit sur les études littéraires, Sarkozy renie l'Histoire. C'est logique.

Gérard Méry a dit…

Vite au travail dès lundi avec la nouvelle équipe

brigetoun a dit…

Pierre, bravo, un de tes commentaires est passé (j'allais récupérer mais inutile)

Pierre R. Chantelois a dit…

Cette journée m'a semblé jubilatoire. Il me semble que la gaieté était présente à Avignon tout au cours de ce dimanche si je me fie aux photos. Voilà un bon travail de captation d'un évènement qui n'appartient à personne si ce n'est à la seule collectivité des travailleurs et des travailleuses. Bravo

joye a dit…

Pour la dernière fois, s'attaquer à sa physique ne vous grandit pas, pas du tout. De vrais arguments, oui. Des petitesses, non.

C'est le même genre de réflexion qui dit qu'une femme n'est plus valable si elle a des rides.

:-(

joye a dit…

P.-S. : J'ai vérifié : Hollande n'a qu'un cm de plus que Sarko. Je lui souhaite de la chance. Il va en avoir besoin.

brigetoun a dit…

l problème n'est pas sa taille, on s'en moque, mais lui non - par contre le problème est le mal qu'il fait et sa petitesse intérieure -
et puis pense ce que tu veux.. tu ne l'a pas supporté, et tout ce qu'il a détruit (y compris le respect)

lireaujardin a dit…

Belle journée hier, je confirme :-)

Brigitte, on s'est loupé de peu, vue l'angle de tes photos nous n'étions pas très loin l'une de l'autre !