dimanche, juillet 01, 2012

Météo samedi


Sous la cuillère de miel roux une gorgée de café un peu amer
Battements d'ailes brutaux derrière le mur de la cour – roucoulements - se rendormir
Second réveil – l'air se recueille dans l'attente de la chaleur
L'olivier aux feuilles rares et longues branches soigne ses fruits – tentent de tenir, prendre poids et forme.
Accrocher un sourire.
Mais, en rester là, je pense
Délivrer les passants

7 commentaires:

Pierre R. Chantelois a dit…

Il doit être doux de se laisser rouler dans les bras de Morphée. Il doit être doux de s'endormir puis de s'éveiller en pensant qu'il est encore l'heure de se rendormir. Café au miel... tiens tiens.

jeandler a dit…

Descente de pluie gagnée par le lierre qui s'attache à ce qu'il aime.
Promesse de quelques olives : soigne-les bien !

brigitte celerier a dit…

merci d'être aussi positifs - ceci dit pause ou arrêt

mémoire du silence a dit…

Bon jour.

arlettart a dit…

Olives bien mignonnettes en promesse positive
Quatre gouttes sur Toulon écrasé de chaleur
les cigales sont épuisées d'autant chanter

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Délivrer les passants ???
Délirer en passant... :D)

Gérard Méry a dit…

Lierre...ou aujourd'hui