lundi, septembre 24, 2012

Ouah... Chut


- Bonjour – vous avez l'air bien braves, nous croyons en votre gentillesse, nous osons tenter comme un sourire, et remuons la queue... Soyez les bienvenus....

- Mais la Brigetoun est saumâtre, lui avons dit de se taire
- Ne l'écoutez pas, il se prend pour un seigneur... mais, c'est vrai, la Brigetoun elle a l'air de mauvaise humeur, elle dit elle est pas bien.
- Nous gardons la place.
- Elle dit elle veut la fête, elle dit elle veut qu'on l'aime, elle dit elle veut aimer, elle dit elle veut rire - nous aussi d'ailleurs, et vous aussi non ? - elle dit elle a mal mais ça on sait pas si c'est vrai
- Elle devrait...
- Toi elle t'a dit que tu l'ennuyais - raisonne pas, viens te pelotonner avec elle et nous. En silence, elle a envie de lire. Et ça ira mieux.

8 commentaires:

JEA a dit…

des chiens dépourvus de dents...

Chri a dit…

Et qui ni ne perdent leurs poils, ni ne sentent, ni n'aboient, ni ne se soulagent...

Dominique Hasselmann a dit…

Pas bêtes, ces dialogues.

Pierre R. Chantelois a dit…

Brigetoun dit qu'dit elle veut la fête, elle dit elle veut qu'on l'aime, elle dit elle veut aimer. Venons lui témoigner alors, avec serpentins et crécelles, que nous pensons beaucoup à Brigetoun. Transmettez, chères petites bêtes.

jeandler a dit…

J'adore le dernier chien: comme le texte, il est fort bien troussé.

arlettart a dit…

Gentils copains , gardez la bien

DUSZKA a dit…

On t'aime ! Je peste souvent contre les poils de mon chien, mais il était si doux quand mon fils, mourant, l'acceptait sur son lit, le chien lové dans le creux de ses genoux repliés sur sa souffrance. Il ne l'a jamais gêné.Lui qui saute après nous comme un foufou n'a jamais menacé l'équilibre du malade chancelant. Ceux-là t'apporteront la douceur du tissu chaleureux, c'est très très bien. Bon courage§ Bises berrichonnes.

danielle C. a dit…

nous croyons en votre gentillesse