lundi, décembre 03, 2012

pignons


Ce serait, ou c'est, un haut pignon nu, en ciment légèrement grenu et doucement teinté, mais très ciment et très nu, qui ferait barrière aux yeux, nierait, en les repoussant, la façade bourgeoise et citadine qu'il borne, les détournerait ces yeux montant lentement la rue entre façades gracieusement ornées du siècle hédoniste, et petites maisons villageoises colonisées par boutiques raffinées.
Ce serait un désir de coquetterie. Ce serait comme un couturier refusant pureté franche. Ce serait y appliquer passementerie large, unie, plate en un dernier réflexe de discrétion.
Ce pourrait être le souvenir de la survenue de Courrèges dans mes jeunes années.
Ce pourrait être l'évocation des mantelets posés sur crinolines des dames en visite.
Ce pourrait être les manches et grandes poches des vestes endossées sur les pourpoints des cavaliers en voyage, des bourgeois cheminant dans la boueuse cohue des rues, en ce siècle que l'on dit grand.
Ce serait une idée de fenêtres aux yeux clos, face, par dessus la tuile des toits, aux pierres vives de la tour de l'église.
Ce pourrait être une Brigetoun au crâne vide sous les cheveux humides d'après shampoing, dans le suspens d'un dimanche matin, pendant que tintent dans l'air pur et froid les cloches des églises de la ville.
Paumé, très cher, suis désolée, sommes en petite forme ces jours... ensommeillés ?

7 commentaires:

Pierre R. Chantelois a dit…

Parfois les petites formes peuvent déboucher sur de bien grands rêves... quand l'hédonisme avait ses lettres de noblesse ;-)

Dominique Hasselmann a dit…

Géométrie murale et celle du souvenir.

Chri a dit…

Une forme d'hibernation, d'engourdissement dû au froid galopant?

mémoire du silence a dit…

Ce serait
ce pourrait être
un matin hédoniste
pur et froid
d'un dimanche
en sommeil
ce pourrait
ce serait

une hibernation


arlettart a dit…

Comme un cadre vide en attente d'une idée...

jeandler a dit…

En petites formes ? Mais l'esprit toujours aussi imaginatif. Le mur boudeur; l'ouverture pour les beaux jours.

joye a dit…

Non, les petits bijoux sont plus jolis que les gros. Pas la petite forme, moi, je trouve. La belle.