dimanche, juin 16, 2013

Misérable maussaderie



Réveil – ciel bleu changeant -
montée tristesse, un peu, et honte de cela -
impression que certaine lutte plus ou moins incompréhensible a finalement fait une victime accessoire, oh combien, qui serait @brigetoun, masquer ainsi le sentiment que ma médiocrité se fait encombrante 

me dire qu'il serait misérable de ne pas savoir que nul n'est responsable de cette petite déréliction,
me secouer, mettre robe d'un beau rouge, accrocher un sourire aussi peu crispé que possible, partir vers la FNAC

Arriver ridiculement en avance - pensais-je (une heure et demie avant ouverture guichet) pour les achats de billets pour le Festival – en fait après une bonne vingtaine de personnes,
discuter, plaisanter, me détendre résolument en compagnie de mes voisins, plaider le calme quand le groupe devant s'est étoffé peu à peu des amis d'amis de presque amis de ceux qui attendaient,
me faire copains et copines éphémères, assez pour en laisser deux, qui avaient courte liste de désirs, passer devant moi, me faire ainsi un peu de bien,
plaider, quand le soleil est monté, a atteint, envahi, notre bout de trottoir, s'est fait trop insistant, que j'ai si longtemps rêvé d'avoir trop chaud, qu'il ne saurait être question de lui faire l'injure de souhaiter s'en protéger
rentrer à quinze heures, par petites rues pour ne pas attirer l'attention sur ma curieuse démarche (jambes soudain totalement mortes et flageolantes),
me dire que ma bourse est heureuse (me manquent 12 billets pour des spectacles courts pour lesquels un nombre limité de places étaient en vente, et pour la cour d'honneur, voulant être à côté d'une circulation, n'ai eu que des places en troisième catégorie, tout en haut, à très très grande distance de la scène) si moi je l'étais beaucoup moins

vérifier, voir que, pour un des spectacles importants, il y a eu, de mon fait, ou de celle de la vendeuse, une erreur qui rend le billet inutilisable
me dire que lundi faudra repartir vers la banque pour que soit réglé le problème de ma carte vagabonde (un rien pénible les règlements, déjà problématiques sur internet et impossibles pour cadeau dans quelques jours) et puis, mardi sans doute, rejoindre petite foule au cloître Saint Louis, essayer d'obtenir billets manquants, de trouver meilleures places, quitte à offrir ou tenter de vendre celles auxquelles me suis résignée...
déjeuner, me détendre malgré la fête bruyante près des remparts
Garder cette déprime qui m'a attaquée, me sentir immensément triste sans aucune raison, être tentée de brusquer la montée de ma solitude, et tant pis pour ce qui en adviendra..
Me moquer un peu, attendre que ma chimie intérieure se rétablisse.
Me souvenir que j'ai de la chance. 

Me reconnecter brièvement, et avoir chance de retrouver le sens de l'amour discret de l'humain dans http://pendantleweekend.net/2013/06/carnet-de-voyages-45/
Arroser.

10 commentaires:

brigitte celerier a dit…

zut, suis vraiment nulle là
ai supprimé un commentaire qu'avait gentiment déposé Michel ou Avignon

Tout ça... ! :D)
Impressionnant...

Dominique Hasselmann a dit…

Joli jeu de billet(s) mis en scène,il est vrai que le Festival annonce et j'ignore encore si j'irai cette année.

Chri a dit…

Impressionnant étalement de billets...
Arroser me sort aussi, parfois de tristesses insondables... Savoir le bien qu'on procure?

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Le maussade ne le disputera pas au mot Sade en tout cas...

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Je voulais dire :
Sade n'est pas un mot maussade.
(D'ailleurs, il ne s'appelait pas Momo.)

brigitte celerier a dit…

Michel ! la première formulation était déjà très bonne - sourire

tanette2 a dit…

Une belle palette de billets..de quoi chasser cette tristesse et savourer la chance dont tu profiteras dans les prochains jours.

arlettart a dit…

En écho !!
avec aussi bel éventail de billets sans places favorites déjà prises (pour Octobre Théâtre Toulon ) mais programme alléchant

Pierre R Chantelois a dit…

Des billets qui valent leur pesant d'art...

jeandler a dit…

Pas si maussade que ça la perspective du festival !