mercredi, octobre 02, 2013

Ce serait (encore une fois)


Ce serait être dans le jour, se vouloir verticale, avec la trace des petites renonciations passagères et la marque de l'entassement des ans.
Ce serait être sans idée, aride, résignée à l'inévitable, mais..
ce serait se tenir là, et se nourrir de toute petite joie qui passe, de la lumière, de la douceur, de la vie qui glisse autour.

8 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Soleil sur un grand pan de mur jaune... Vivre pierre à pierre...

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Se chauffer au soleil, en profiter !

brigitte celerier a dit…

dans la cour il ne descend plus jusqu'à moi, mais le vois

jeandler a dit…

Marche droit, ma fille
tiens droit, mon fils
dirait la fierté ma- ou paternelle !

Christine Zottele a dit…

minimaliste aujourd'hui: le vivant y prend encore plus de force

arlettart a dit…

Il y a des jours comme ça...suis dans tes murs demain...agiterai un drapeau blanc!!

brigitte celerier a dit…

je te souhait un bon séjour

Pierre R Chantelois a dit…

Si la vie était conditionnelle, que nous resterait-il en certitude? Je doute.