dimanche, novembre 03, 2013

Résistants


J'ai dit à mon corps
J'ai dit à mon coeur
à mes élans
à mes dégoûts
à mes fatigues
à mes rires aussi
- et pas seulement aux méchants -
à mes désirs d'amitiés
on ne pèse pas
c'est indigne
- et sans doute imprudent.

seuls les pieds ne m'ont pas obéi
et se sentent seuls
ont l'air idiots maintenant

12 commentaires:

Julie Kertesz a dit…

J'admire combien des choses tu sais faire et fait - oui, non seulement tes pieds te portent partout, mais tu sculptes et écris des poémes aussi !

Francis Royo a dit…

Votre pas est pourtant si léger...

brigitte celerier a dit…

oh Julie les pieds ne sot pas de moi, ils sont à vendre, je les ai volé le temps d'une photo (chut)

Dominique Hasselmann a dit…

la marche est parfois du dedans...

Christine Zottele a dit…

pas lourd le pas, pas lourd, dit la palourde à la lourdaude que je suis mais que vous n'êtes aucunement...

jeandler a dit…

Vos pieds idiots ? Je suis, Madame, avec respect, à vos pieds.

Elise a dit…

mots dansants pour s'arrimer à la terre

arlettart a dit…

Fragment de vie
Fragment de corps échappés vers d'autres désirs
Ils restent là , puissante image de la fuite

tanette2 a dit…

Pourraient-ils sevrir de chaussures ? Pas très souples j'imagine...

Gérard Méry a dit…

une affaire qui marche..

brigitte celerier a dit…

Tanette, Gérard sourire sourire

Pierre R Chantelois a dit…

Pour paraphraser Félix Leclerc... moi mes pieds ont beaucoup voyagé... ;-)