jeudi, février 20, 2014

Chaussures


Pour aller vivre et marcher un peu sur la petite montagne de Lozère, pour les rues et chemins de Saint Germain du Teil, faire quelque pas, regarder la vue, traverser, regarder vue sur autre vallée, rejoindre les autres, les bottes à petit talon ne s'imposaient pas, mes chaussures plates me font mal aux pieds en ce moment, ai compté mes sous, ai décidé de m'offrir une paire.
Ma foi celle-ci, proche de l'antre, était peut-être assez peu rurale, était sans doute un tantinet hors budget...

m'en suis allée rue de la République, aucune ne me plaisait, je ne tenais pas aux marques qui font grimper l'ardoise, j'ai fini par échouer, en presque fin de trajet, à Monoprix, et ne sais si le choix entre ces deux paires aux prix ridicules (peur d'exploiter des enfants..) a été le bon, mais il m'a offert, en prime, un presque fou-rire, presque parce que contenu, mon équilibre était suffisamment instable, un pied sur le talon de la botte, un pied battant l'air, essayant de s'infiltrer dans une chaussure posée devant moi, les mains cherchant un appui dans le vide...
Bonnes ou non m'en vais avec elles, et verrai ce qu'il adviendra de Paumée à mon retour (mais, disant cela, je crains fort que ma conscience du fait que ne suis pas à la hauteur, et moins que jamais ces jours ci, comme me le disent les passages (ai été gâtée hors raison), mon éclair de lucidité, ont grandes chances de se diluer, s'évanouir, s'effacer d'ici là...)

13 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

La marche du monde (ou de soi) tient aux chaussures : difficile de trouver toujours des bottes de sept lieues !

arlettart a dit…

AH!!! le choix de chaussures ...
entre les prix et le confort et la mode
l'Eté cela parait plus facile
Pieds nus dans le sable et encore!
presque une utopie ou une chanson

Chri a dit…

Je trouve celles à pois arrogantes

brigitte celerier a dit…

moi aussi

Françoise Dumon a dit…

Arrogantes le mot est bien choisi, moches surtout pour le prix. Il va me falloir aussi songer à remplacer mes chaussures de marche...

Chri a dit…

Oups je n'avais pas vu le prix...

Gérard a dit…

vu le prix des petits pois...de quoi crier aux sandales toute la semelle.

tanette2 a dit…

Vu le prix je ne trouve pas celles à pois très "claaasse"...
Je te souhaite que celles au prix "ridicule" soient suffisamment confortables pour te permettre de marcher un peu sur la petite montagne de Lozère.

marcopolette a dit…

Elles sont arrogantes paske les petits pois et les couleurs terreuses c'est tellement pas joli que leur seul sex appeal c'est d'être chères, les vitrines sont pleins de trucs comme ça.

joye a dit…

600 euros ! Mondieux, mondieux, mondieux !

Et pourquoi ? Parce que les boogie shoes sont gratuites...

http://youtu.be/Ux2WXNsqfe8

mémoire du silence a dit…

Toujours difficile de trouver chaussure à son pied ... pour moi c'est toujours une galère ... l'esthétique, le confort ... la couleur ... tout cela doit faire un tout ... et c'est galère ...
j'aime cette note ... merci

Isabelle Pariente-Butterlin a dit…

C'est joyeux et vivant, on dirait que vous tentez un envol !

brigitte celerier a dit…

me suis contentée d'une route et d'une rencontre (harmonieuse) familiale