mardi, mars 25, 2014

Dans la rue, la ville, le ciel, lundi


un ciel candide
couronne d'espoirs légers
vert tendre dans l'air

brume en éventail
naissance contre le ciel
ma timide joie

bon, en fait, dans l'après-midi ce fut vent promenant trainées et gros nuages vagabonds

10 commentaires:

mémoire du silence a dit…

Un ciel si bleu
ne donne qu'envie
de vivre

tanette2 a dit…

Le ciel du matin était très prometteur (comme chez nous, mais ici dans l'après-midi et la soirée ce fut : pluie battante)

Dominique Hasselmann a dit…

J'aime aussi le minimalisme (je n'en dirai donc pas plus).

brigitte celerier a dit…

grand merci à tous les trois - avais besoin de penser au ciel hier matin - bon j'ai repris terre et c"est pas si mal

Élisabeth Chamontin a dit…

J'aime beaucoup le deuxième haïku

Danielle Carlès a dit…

moi aussi

brigitte celerier a dit…

merci

Gérard a dit…

Qu'il brille jusqu'à dimanche

Claudine a dit…

juste passer vous dire à quel point j'aime vous lire
aime votre coup de plume (pinceau)

brigitte celerier a dit…

MERCI