lundi, mars 24, 2014

Dimanche soleil, froid, pluie, soleil, élections


départ un peu avant sept heures et demie, dans léger mistral un peu frisquet... imperméable, veston (et découvrir la beauté du ciel) 

vers le cul de la mairie, mise en place bureau,

vote dans le plus charmant des isoloirs (juste deux minutes pour rêver)

et renvoi dans mes pénates par l'assesseur(e) principale jusqu'à 12 heures 30/13 heures...
tourné en rond, un peu, carcasse méchante, peut-être nerveusement, peut-être pas (petite infection sans doute) 

repartir sans l'imperméable, dans un vent fraichissant, après avoir avalé un peu de riz

vers mon bureau de vote, une bonne équipe, quatre partis présents, mais pas le Front National (le candidat a été parachuté il y a quelques mois, avoue n'avoir pas de projet précis pour la ville, et ils semblent faire confiance en les représentants du système pour surveiller les opérations de vote...

tenu registre, laissé place à un ou une autre, se relayer, boire thés offerts par les secrétaires, vu la lumière se couvrir, une petite pluie s'installer,
recevoir visites sondeurs, candidats, figures locales, se sentir parfois un peu perdue parce que tout le monde se connaît (juste quelques têtes en ce qui me concerne)

voir les gens arriver par petits paquets (pas bousculade, moments de vide,  mais le bureau qui vote traditionnellement le plus– aujourd'hui à 65,61%)

vers la fin d'après midi, voir que la lumière revient, sortir dans la cour pour discuter avec journalistes et militants divers (de l'ambiance générale, sans précisions) et pour admirer une petite assemblée que les pigeons tenaient dans un arbre



fermeture du vote, ouverture urne, dépouillement, sérieux, efficace, sans litige, et avec quelques petites plaisanteries, regards qui se fuient en voyant s'élever le tas FN
Résultat de mon bureau, qui est traditionnellement au coeur du vote UMP

Sur 453 votes
Front National 148 (en 2008 le FN local avait eu 33 votes, d'après les notes d'un des présents)
UMP 127
PS 97
Front de gauche (mon ami PC) 41
centristes 20
un «vote citoyen» 5
le reste en nuls (surtout des enveloppes vides)

pensé triangulaire, mais peut être Cécile Helle en 3ème – renoncé à aller au bureau de campagne et à en revenir dans le froid – regardé un moment les voitures qui amenaient les urnes des autres bureaux de l'intra et extra muros... et suis rentrée avec frissons et larmes de froid – ressorti cigares – pas raccroché aux blogs amis, pris lexomil, écouté un peu musique en cherchant résultats

Avignon aura droit à une triangulaire, FN 29,63%, l'UMP avec 20,91% étant nettement distancée par le PS 29,54% (résultat corrigé par les bureaux autres que les quatre de l'hôtel de ville - nos quartiers dits riches) -, le PC faisant un bon score 12,46%, mais ça va être difficile, pour que la ville reste l'ilot hors FN de ce beau Vaucluse (et on risque de penser que cela sera dû au maintien de l'UMP)
Il va falloir que le FN passe des petites annonces pour recruter des assesseurs....
Désolée, j'étais un peu à sens unique aujourd'hui.

11 commentaires:

arlettart a dit…

Elections en direct ...Courage

Dominique Hasselmann a dit…

La montée du FN est le résultat d'une politique qui n'a plus osé afficher fortement ni ses idées ni ses actes (promis) de gauche.

Le deuxième tour atténuera un peu cette "victoire" mais pas l'implantation, réelle désormais, de ce parti qui "occupe" hélas des cervelles de plus en plus nombreuses.

chri a dit…

L'incroyable résultat...

brigitte celerier a dit…

grand merci à vous
(une chose tout de même, contrairement à ce qu'on dit, ici les quartiers dit populaires ne votent pas ou votent moins FN)

chri a dit…

Mais quand même Avignon est aussi une ville de culture, et placer un très mauvais pitre parachuté d'on ne sait où (ex Balkany's...)en tête de résultat de premier tour, c'est fort de café!

joye a dit…

Super intéressant, ton compte-rendu. J'ai pu assister aux municipales près d'Orléans il y a quelques années.

M'est avis que Lui Président et son cabinet sont à blâmer pour l'ascension du FN. C'est un vote de révolte, quoi.

Qu'en penses-tu ?

P.-S. : Bon courage pour le deuxième tour.

brigitte celerier a dit…

oui en principe, mais à Avignon c'est plutôt révolte contre l'ex madame le maire UMP (perdu près de 20% de voix) le PS a gagné 8% par rapport aux dernières municipales

DUSZKA a dit…

Avant on disait :"je ne suis pas raciste, mais...", maintenant on dit tranquillement : "je suis raciste, et alors ?" Bon courage pour le second tour. Bises berrichonnes.

Gérard a dit…

Bien d'accord avec Dominique, l'UMP va faire capoter l’espoir possible.

Françoise Dumon a dit…

La situation d'Avignon est particulière tu as raison et le pataquès laissé par Madame Roig à ses "amis" en politique est pour beaucoup dans ce résultat. Mais aussi le sentiment d'abandon que peuvent avoir les Avignonnais, notamment dans l'extra-muros.

brigitte celerier a dit…

ce qui est curieux c'est la répartition géographique : le FN a bouffé en bonne partie l'UMP chez moi, la gauche bouge pas, dessous, mais Cécile a battu l'UMP dans le reste de l'intra muris
Montfavet et entours ont abandonné le PC pour le FN mais Champfleury, la Rocade ont voté PS