lundi, mars 31, 2014

Un jour un peu en marge


Découvrir brusquement, au début de la flânerie nécessaire entre douche et départ, en m'installant devant l'ordinateur, que l'heure a changé... accélérer et sortir sous un ciel qui hésite entre douceur infinie et petit grouillement maussade, dans les roucoulements et les brusques et brefs envols de pigeons

survivre dans l'ambiance glacée des dames UMP et FN, ... sympathiser avec secrétaires et «cantonnier» qui n'en est pas un, voir arriver mon alter ego, solide, ironique discrètement, convenir que je prendrai relève en milieu de jour, comme la semaine dernière, voter, deuxième, comme la semaine dernière

et m'en revenir vers l'antre avec, dans la douceur de l'air, petits frissons (légère fièvre contractée en lisant résultat scanner, suis pas influençable...), nettoyer vitres, se sentir en vacances, comme invitée dans l'antre, et repartir en temps utile


un peu plus de six heures s'écoulant avec finalement une affluence relativement grande (69,99%), un rôle très souvent de simple témoin, une agressivité sourde et un tantinet arrogante de la Brigitte du FN et un peu moindre de la présidente, une gentillesse des autres, des passages de photographes et gens de télévision..

le dépouillement, comme prévu mauvais dans mon bureau, et la constatation navrée que les UMP résistants n'étaient pas très nombreux et que les votes, comme je le craignais, s'étaient reportés sur le FN (amoindrissant l'écart et surtout colorant désagréablement le conseil municipal)
FN 205 voix, gauche 165, UMP 97 - 

j'étais crevée, mais ne voulais pas perdre le petit espoir qui me semblait raisonnable, m'en suis allée vers le siège de campagne de Cécile Helle

pour trouver superbe cohue à l'intérieur (il m'a fallu un bon quart d'heure pour faire passer ma feuille de résultats)


et une non moins belle et joyeuse cohue à l'extérieur, (sont chouettes mes photos non ? et il y avait pire) ai embrassé, faute de Cécile qui était encore enfermée, André Castelli l'ancienne tête de liste du FG, qui est un ami, et mon marchand d'huile qui devrait entrer au Conseil. Les autres résultats du Vaucluse arrivaient (on sait déjà qu'Avignon ne dirigera pas le grand Avignon, victoire il y a mais de sacrés difficultés à venir), Cécile est partie à la mairie, en donnant rendez-vous pour une fête dans l'ancienne caserne des pompiers, assez près du siège.
Mais Brigetoun n'en pouvait plus, ai pris un café en serrant des mains et embrassant encore des joues, ai acheté deux gâteaux tunisiens bourrés d'huile et de sésame pour le dîner et le petit déjeuner et m'en suis revenue... avec des rencontres joyeuses, d'autres un peu moins (les FN de mon dépouillement), ai regardé une interview de Cécile Helle devant la porte d'un camion, France 3 je crois,  devant la mairie, (résultat Cécile 47,2 % des suffrages contre 34,7 % pour le candidat FN Philippe Lottiaux, et 18,1 % pour le candidat de droite, Bernard Chaussegros qui a été trahi par les siens)

et j'ai rapatrié Brigetoun, pour faire cuisine, enlever bottes, bricoler ce truc posé ici, et tenter de savoir l'ampleur de la leçon donnée au gouvernement.

9 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Avignon émarge dans la petite liste des villes de gauche (Olivier Py est rassuré) !

Belles photos en effet.

brigitte celerier a dit…

mas j'ai lu sur Facebook que c'était presque pire pour la Culture que le FN (?) et comme seul cela importe... bon je crois que j'ai perdu une "amie"
(faut dire que Cécile Helle est pas vraiment dans la majorité PS et Castelli pas trop haineux à la fond de gauche)

arlettart a dit…

T'ai suivi en direct
Dure journée
Le Var se distingue.............

brigitte celerier a dit…

Chri :
Le front national perdant. A chaque fois, cela est juste une bonne nouvelle.
(commentaire supprimé par maladresse : réponse mais il sera au conseil municipal)

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Ils ont oublié les grelots aux pattes des gerfauts !!!

brigitte celerier a dit…

l'achat de nouvelles urnes n'est pas au programme

joye a dit…

Ils n'ont rien appris, Brige, j'en suis certaine.

Françoise Dumon a dit…

Le FN n'est pas si perdant que cela, car ils ont des élus... J'étais aussi à l'hôtel de ville, pour une fois, je n'ai pas voulu attendre les résultats; l'enjeu était de taille mais les Avignonnais n'étaient pas au rendez-vous.

brigitte celerier a dit…

bien sûr Françoise et il va jouer les arbitres pour le grand Avignon qui sera sans doute à l'UMP (je croyais qu'il aurait plus de conseillers que ça) - le boilot de Cécile ne va pas être commode et elle est déjà décriée par des cultureux
les Avignonnais, du moins les partisans, étaient aux sièges de campagne