lundi, mai 05, 2014

Ce pourrait être


Ce pourrait être un store provisoirement baissé derrière une rambarde - rambarde lancée curieusement au dessus d'un vide sans garde-corps - des bacs de plantes, et un arrosoir oublié en équilibre.
Ce pourrait être l'occupant de la pièce qui s'ouvrait par cette baie, confiant, avant de partir en voyage, ou en vacances, l'entretien des plantes aux bons soins de l'arrosoir, et ce pourrait être le désespoir impuissant de l'arrosoir plein de bonne volonté.
Ce pourrait être deux bacs, un brun, un clair, fiers des jeunes pousses qui dansent sur eux, narguant le pauvre petit arrosoir impuissant, l'inutile, lui dont ils se passent si bien – ce pourrait être le silence du bac noir paralysé par sa mort - ce pourrait-être le petit pot passant des prières aux injures, maudissant l'arrosoir pour son indifférence, son manque d'assistance à brindille en danger.
Ce pourrait être le haussement de bec de l'arrosoir, qui faute de pouvoir davantage afficherait son mépris pour ces interpellations.
Ce pourrait être son plaidoyer, je n'ai pas d'eau, je n'ai pas de jambes, je n'ose bouger, je ne suis pas.
Ce pourrait être une porte qui s'ouvre, des pas qui s'arrêtent derrière la baie, le store qui grince un peu en s'enroulant, une voix dans le fond – qu'as tu fait de l'arrosoir ?
Ce pourrait être une Brigetoun aux yeux errants, couffin en main, contre le vent, s'arrêtant, s'interrogeant.
Ce pourrait être n'importe quoi, pardon...

9 commentaires:

Claudine a dit…

Ce pourrait être très drôle, une lectrice se bidonnant en pensant à ses plantes rachitiques

brigitte celerier a dit…

mon réflexe chaque fois que ne suis absentée par hasard (mais il m'arrive d'oublier quand suis là-)

Dominique Hasselmann a dit…

Mystère story...

brigitte celerier a dit…

aussi mystérieux, comment ne l'avais je pas vue avant cette baie fermée ?

brigitte celerier a dit…

aussi mystérieux, comment ne l'avais je pas vue avant cette baie fermée ?

brigitte celerier a dit…

aussi mystérieux, comment ne l'avais je pas vue avant cette baie fermée ?

Marie-christine Grimard a dit…

On aimerait revoir la baie une fois ouverte et la suite des:
Ce pourrait être ...

arlettart a dit…

Et pourtant elles survivent ...au hasard du ciel bienveillant
Confiance ........

Gérard a dit…

après le vent..un arrosoir pour imiter la pluie