jeudi, mai 22, 2014

petits riens du jour


Trouvé ce statut de Michaël Gluck sur Facebook juste après avoir ouvert les volets sur le monde humide
la pluie la pluie la pluie la pluie la pluie
comme dans un poème de Benjamin Fondane
j'espère que cet emprunt me sera pardonné...
J'ai eu un regard vide, notant le sol mouillé, ai frissonné un peu, ai fini ma tartine, m'en suis allée sous la douche, me suis vêtue, ai pris couffin, mis bottes et veste imperméable,

et découvert dehors un vent léger qui creusait de grands espaces de lumière, qui installait dans le ciel un bleu fouetté,
un air tiède et doux...

m'en suis allée dans les rues, dans le jeu des ombres, de la clarté franche qui caressait la petite vierge, l'une des plus petites, humble, presque enfantine, de la rue Rouge,

vers les halles, suivre un moment les très jeunes visiteurs, écouter la maîtresse nommer les artichauts.. les ai abandonnés

pour charger mon couffin et mon sac de bintjes mais pas que, de morue, de poissons, mais pas de fromages, 

de légumes, mais non de salades que je me suis bornée à saluer
au nom des amis dont je ne suis pas sûre de suivre la fête des salades le 24...

Et sur le chemin du retour, j'ai pensé, une fois de plus, que, si les citoyens ne sont pas intéressés, à tort, par les élections européennes, il semble que les partis et candidats ne soient pas exempts de ce manque de passion, même si, peu à peu, la moitié des panneaux sont remplis...
Et ma foi, finalement, ai fourni Paumée... failli oublier. 

4 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Manuel Valls a tourné trois fois sa langue dans la bouche...

Il faut dire que les médias y mettent du leur, concernant les élections européennes, pour jouer la démobilisation !

brigitte celerier a dit…

au moins ils rappellent le jour... là sais même pas qui se présente ici - faudra prendre tous les bulletins et décrypter les noms de liste pour tenter de deviner ?

jeandler a dit…

Les Noirmoutier sont de luxe. Nous ne saurons pas si elles sont goûteuses.

brigitte celerier a dit…

les petites (au milieu) le sont !