dimanche, août 24, 2014

Peu

petite créature banale, fort de la seule grâce de sa vie, peluche pleine d'énergie concentrée, il attendait, je ne sais quelle improbable proie, ou la douceur aussi imprévisible d'un rayon de soleil

vide, et sans désir d'intelligence, lecture, conscience, de rien d'autre que de vivre concentrée sur ce peu, en silence, je l'ai salué.

9 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Le peu est parfois beaucoup.

brigitte celerier a dit…

bravo d'avoir trouvé un commentaire à faire sur ce peu
et merci

Serge Marcel Roche a dit…

"Le peu est parfois beaucoup." (D. H.)Il est même parfois le seul nécessaire, ce qui suffit dans l'instant, aide à ne pas désespérer...

jeandler a dit…

Je vous salue, Paumée.

jeandler a dit…

Belle image de ce qui est peut-être une chatte vu le pelage.

brigitte celerier a dit…

grand merci à vous deux (pour le pelage suis pas assez experte en chats, en fait tradition venue du père, les aime peu ou pas)

arlettart a dit…

Le chat est un mystère ...qui a su attirer ton regard

Christine Zottele a dit…

ce peu me va comme un prou...

DUSZKA a dit…

Peu mais tant... bises