mercredi, août 27, 2014

tanka morose, un peu

Un ciel gris posé,
léger, sur nous, bleu par trous,
et des graffitis...
la ville comme mon âme

perdure, brouillée, un peu


PS pardon, mais besoin juste de ça
Sapin/Macron plus Hollande et Valls, nous tombons mes amis, nous tombons, et allons nous offrir un déficit record, l'approbation et le mépris de Merkel 
(avec comme alibi Najat Belkacem pour meubler avec les empoignades programmées avec la droite, prouvant que oui, ils sont de gauche)

9 commentaires:

arlettart a dit…

brouillons -gribouillis revoir la copie mon enfant!!!cela ne va pas du tout

Anonyme a dit…

:( aussi

Nana Marton a dit…

Un tanka que son post-scriptum transforme en dazibao :-)...

Dominique Hasselmann a dit…

Belles photos (on essaie aussi de décrypter les derniers graffiti gouvernementaux)...

jeandler a dit…

Des tags, encore des tags
La vie en rose
les portes chantent.
PS : le tanka à poursuivre.

brigitte celerier a dit…

Nana Marton le tanka était attente sans illusion de ce qui se résume dans le post-scriptum
Dominique, pas extrêmement difficile de voir ce qui ne va pas dans les graffitis qui se veulent malins de ce gouvernement
Pierre le PS tel que l'ai aimé plutôt est absent là

Nana Marton a dit…

eh bien, moi je suis plutôt soulagée : FH a un gvt à sa pointure, au moins, les choses sont claires. les gouvernants vont se brûler à l'épreuve des faits.

pendant ce temps, espérons que le PS, le vrai PS, se rassemble et se mette en état de proposer un autre choix en 2017.

et n'oublions jamais que nous avons dû à presque rien la chance d'échapper à DSK président, dont la découverte - forcément postérieure à son élection - de son style de vie aurait ravagé et pour longtemps la galaxie PS.

brigitte celerier a dit…

je tremblais que les médias imposent DSK en le prétendant désirés par les socialistes comme l'ont fait pour Hollande… et sans connaître sa vie privée juste parce qu'il incarnait la fin du gouvernement Jospin, la baisse des impôts, le cadeau fait à Lagardère d'EADS et autres

Patrick Lucas a dit…

le mépris de Merkel c'est déjà fait
il serait urgent de retourner à gauche...