jeudi, septembre 11, 2014

Dans la ville

m'en suis allée, résolument, vers l'une de mes petites corvées, mais avais noté mauvaise adresse, et arrivée, je fus orientée vers adresse plus fausse encore..

m'en suis allée dans une belle tiédeur, une jolie lumière, je crois, cheminant sans grand enthousiasme,
avec un moral qui se croyait fêlé, mais l'était pas tant, avec esprit en lézarde…
aurais dû me méfier en rencontrant le regard de ce pirate embusqué, malgré sa bonhomie…
aurais dû me méfier en croisant cette troupe de fantômes, avançant en procession…
me suis donc cassé le nez, mais ce n'était pas si grave,
ai reniflé,
les dernières fleurs m'ont salué, le cyprès m'a dit haut les coeurs
et j'ai baguenaudé, un peu... ce sera pour demain, hors de nos remparts.

13 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Haut les cœurs sous le ciel plus bleu qu'il n'y paraît, que cette journée vous soit meilleure !

Danielle Carlès a dit…

Euh... "Cassé le nez" c'est une métaphore, j'espère.

brigitte celerier a dit…

grand merci à vous deux
le nez : je le tâte, oui il semble que ce soit une métaphore, l'a l'air là

Dominique Hasselmann a dit…

Parfois, les erreurs ou changements d'itinéraire créent des surprises, des métaphores ou des métamorphoses...

brigitte celerier a dit…

et je n'avais ni Ovide ni Honoré, juste le hasard - j'espère que ma matinée hors mur sera plus constructive pour le réel

Hue Lanlan a dit…

prenez soin de vous...

Danielle Carlès a dit…

Ouf !

brigitte celerier a dit…

:))

arlettart a dit…

Passerelle éphémère à ne pas emprunter au risque de se casser vraiment le nez

jeandler a dit…

Prendre garde de ne point s'égarer sur une voie de garage.

ana nb a dit…

on y est dans vos pas jusqu ' au nez dans les fleurs

Luc Comeau-Montasse a dit…

de quelques accrocs
dans le tissu des événements
naissent d'heureuses surprises
pour celui qui vit
à distance
ces pas en Avignon
ce pirate haut perché, ...ces fleurs, ce cyprès.

Gérard a dit…

bravo pour la photo piratée