dimanche, octobre 19, 2014

nourritures et rien de plus


âme un peu grise, ciel gris, corps engourdi s'en aller dans la ville
pénétrer dans les halles par le côté, là où s'affichent le garage surplombant, et l'utile…
charger couffin et sac un peu au delà de mes forces (mais pas de cela ou d'un peu de cela et d'autres denrées)
sortir par la façade, sous les plantes, dans la quiétude de notre midi, la place, les platanes, le banc, 
sourire au ciel devenu lumière, au sac plastique devenu flamme pacifique..
et puis soudain sentir coeur dur et pesant, tempes serrées, petite angoisse, s'asseoir, attendre longtemps sous protection des déesses et des ports, repartir, une pause assise sur un coin de trottoir, repartir, une pause sur un plot, grimper, monter courses en quatre voyages, les traiter
et être contrainte, sans révolte, à une extrême économie de forces jusqu'au soir.. vouloir que ce soit le signe d'une renaissance.

12 commentaires:

Hue Lanlan a dit…

quelles belles images, quotidien toujours vivant

brigitte celerier a dit…

ou natures mortes - sourire

Marie-christine Grimard a dit…

Le temps était lourd soudain ainsi que le couffin... Prendre soin de soi et se reposer pour mieux rebondir, c'est parfois nécessaire . Merci pour toutes les couleurs de votre vie partagée ici et bon dimanche !

arlettart a dit…

Si tentantes tentations de formes de couleurs en saveurs ...sans présumer de ses forces dit la "Sagesse- tentatrice"

tanette2 a dit…

Les légumes et les St Jacques m'ont fait très envie. J'espère que tu vas mieux ce matin. Toujours belles photos.

jeandler a dit…

Devant cette abondance, se mettre au fourneau sans désemparer : il est midi et le cœur a soif.

brigitte celerier a dit…

point trop ne faut…

Chri a dit…

Pourquoi ne pas offrir des roulettes à vos cabas? La remontée des halles serait comme rigolade...

brigitte celerier a dit…

mais celle de l'escalier échelle se compliquerait (pas sur que le malaise soit venu du poids d'ailleurs)

Dominique Hasselmann a dit…

Vous avez des provisions... de légumes et d'images, un peu de repos et c'est reparti !

brigitte celerier a dit…

exactement - de toute façon serai bien obligée : Lozère à partir de jeudi ou vendredi et des trucs à faire avant

Gérard a dit…

Tu nous fais "marché " aujourd'hui