dimanche, décembre 07, 2014

Dans les rues de ma ville


il y avait une victime de la nuit gisant sur le trottoir
il y avait sur ma place un podium en construction et des panneaux qui m'ont donné petite inquiétude 
il y avait des accords de couleurs chaudes et froides
il y avait l'homme aux confitures de l'Isle sur Sorgues et j'ai ajouté à mes cigares et médicaments du miel d'eucalyptus venant d'un de ses partenaires, de la confiture de pèche au thym, de rhubarbe rouge, d'orange à la lavande et du chutney de tomates au thym 
il y avait une muraille rouge et des hommes portant des panneaux et des malles sur un pont mobile vers l'opéra, et je ne savais où passer.
il y avait des têtes enfoncées dans des écharpes, des grimaces et des sourires, et à la fin il y avait l'antre, mes résolutions et mon oisiveté.

12 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Il y eu une belle récolte de confitures et il y aura du plaisir pendant tout l'hiver ! Bonne dégustation et bon dimanche...

brigitte celerier a dit…

merci

Dominique Hasselmann a dit…

J'espère que vous n'achetiez pas vos cigarillos sur Internet... (qui deviendra bientôt une boutique infréquentable et interdite).

Beau camion rouge en effet !

brigitte celerier a dit…

non il m'arrive de sortir ! (et puis sur internet ce serait faire preuve de trop de préméditation pour cet acte en principe interdit… il est vrai que sortir pour cela aussi)

arlettart a dit…

Dans chaque petit drame de la rue , il y a des douceurs en promesse et alternance J'aime ton regard toujours positif

brigitte celerier a dit…

euh… j'essaie (plutôt la réputation de faire l'inverse, et le sentiment de faire l'inverse)

jeandler a dit…

Il y avait des envies à chaque coin de rue, comblées ou non, qu'il était nécessaire de se faufiler entre, en douceur.

Christine Zottele a dit…

la confiture de rhubarbe rouge me fait saliver... rouge muraille en revanche...

Lavande a dit…

Dans la première photo, le ruban qui délimite la zone du meurtre laisse supposer une enquête policière musclée pour trouver le coupable!

brigitte celerier a dit…

oui mais je ne sais pas qui mène l'enquête

Gérard a dit…

..et pourquoi pas une confiture de feuilles mortes ?

brigitte celerier a dit…

il n'en fait pas