mardi, décembre 30, 2014

le froid nous est venu

douleur en suspens,
vent tombé, canadienne,
chapeau, suis sortie

sourire muant en grimace comme aux autres passants, cotes voulant se replier, corps tendu vers sa chaleur centrale, le froid pénètre mes yeux, y creuse des larmes qu'il gèle aussitôt, mais sommes privilégiés
la FNAC, deux garçons
se renvoient la Brigetoun
rendez-vous pris
mercredi, impasse faite sur ce que je perdrai comme repères dans la remise à zéro de ma machine ;
hésiter à retrouver l'air piquant, penser aux sans toits, ne pas en avoir vu, espérer que leur abri est acceptable
peur du froid demain
en plongeant dans Carrefour
penser provisions
et faire piètre choix, devrai me vivifier en cheminant vers les halles mardi
Sol, terre, dalles
rétractés jusqu'au neutre
n'est couleur qu'au ciel
et ne suis plus là, ne restent que les jambes, la main qui tient le sac, un cou qui veut se cacher
un dernier regard
sur la belle lumière
emporter le bleu
et regagner l'antre, tenter de répartir séchage, envisager classement livres, réunir une partie des A, en rester là, longue longue occupation devant moi

9 commentaires:

Gérard a dit…

Le gel en Avignon c'est une nouvelle

Marie-christine Grimard a dit…

Le ciel bleu de froid, restez au chaud !

arlettart a dit…

Lumière glacée qui lave tout, même les esprits ...Bon courage pour aller jusqu'à Z
Les débuts sont toujours grisants

brigitte celerier a dit…

ben même pas Arlette, même pas
quoique.. le côté jeu des quatre coins.; et les re-découvertes

brigitte celerier a dit…

Dominique Hasselmann (stupidement et maladroitement supprimé par Brigetoun la oie (surnom de sa mère qui lui va bien)

Le monde des A, c'est déjà de la fiction...

Le bleu du ciel (en B) aussi ?

et réponse Brigetoun : le B est là dehors, vais le trouver (trop bête pour trouver mot en b)

jeandler a dit…

De A à Z
du pain sur l'étagère
le froid est reparti.

jeandler a dit…

Classer, penser...
relire Pérec.

annajouy a dit…

toujours si active ...

brigitte celerier a dit…

euh...