jeudi, juin 25, 2015

Tester

puisque mon appareil, depuis qu'il a rencontré le sol avec un peu trop de vivacité, s'entête à prendre des vues étirées, images isolées de vidéos inexistantes, et que cela m'agace, puisque j'hésite entre demander aide ou lui acheter un petit frère, juste un peu plus performant, puisqu'il semble que cette solution ne soit plus vraiment à ma portée, ai ressorti le petit Nikon cuivré, et lui ai soumis ma matinée
il y avait la lumière, un petit vent qui rafraichissait les bras, des ombres
il n'y avait pas exactement chez mon voisin fleuriste ce que je voulais envoyer, et n'y avait pour moi que plantes trop chères car trop épanouies... me suis contentée de deux petits pots à la vie éphémère pour mettre taches de couleur dans la cour 
il y avait l'explosion des soldes, et malgré les comptes faits le matin suis rentrée dans trois boutiques pour le plaisir d'être vertueuse facilement puisque plus rien n'était adapté à mon petit format, seulement dans la troisième ce n'était pas le cas
Ai pendu l'acquisition, me suis attaquée à la masse de repassage, ai pendu le résultat dans une penderie de conservatrice où tant y a que tout ce que j'en sors doit être à nouveau repassé
Mon côté fourmi, qui me surprend et dégoute un peu.

8 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Le temps se repasse...

brigitte celerier a dit…

tant qu'il repasse

Claudine a dit…

jolie acquisition

Hue Lanlan a dit…

belles couleurs, et la robe, et les fleurs et le ciel ...

Anonyme a dit…

Tester, pendre et susprendre. Nous surprendre chaque matin. Belle journée á vous.
Catimini

brigitte celerier a dit…

merci à vous, belles dames

jeandler a dit…

Le charme des choses anciennes. Il est bon parfois de les ressortir du placard et de les mettre en pleine lumière. Qu'ont-elles ces images ? Elles sont belles et lumineuses, tout simplement. Pourquoi vouloir faire compliqué quand on peut faire simple ?

arlettart a dit…

Fourmi consciente ...cigale dans le coeur
Petit Nikon performant