mercredi, février 03, 2016

Ce n'est pas la mer

Ce n'est pas la mer
la coupable, ô pôvre,
simple connerie.
Il git là décapité,
navrance, et ne fais rien.

14 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Un point de colle et il n'y paraîtra plus.
Il y gagnera le respect admiratif des autres santons, comme pour un soldat qui revient de guerre...
Il a un an pour s'en remettre :-)

brigitte celerier a dit…

et c'est là qu'on découvre qu'on n'a plus de colle - en trouver dans le désert avignonnais (Monoprix ?)

Arlette A a dit…

Qui prend l'homme ... mais la chute tragique d'un vaillant santon avant le repos dans les petits papiers de soie
Vais penser à lui en démontant ce matin ma crèche gardée jusqu'à la chandeleur selon la tradition

tanette2 a dit…

Un accident de parcours, heureusement qu'un peu de colle suffira pour le rendre à nouveau présentable.

jeandler a dit…

Ne pas perdre la tête. Celle-ci se recolle.
On en trouve partout de la colle; sans être collant il suffit de demander....

Dominique Hasselmann a dit…

La Super-Glu devrait suffire (on ne peut pas en dire autant d'autres décapitations)...

brigitte celerier a dit…

Pierre, Dominique, oui quand j'en aurai fini avec ma lutte haver l'évier m'en irai en quête vers La boutique miracle… (la dernière droguerie de la ville)

Michel Benoit a dit…

Deux drogueries : rue Bonneterie et rue Thiers.

brigitte celerier a dit…

rue Thiers ne la connais pas et elle est plus loin - rue Bonneterie je la vénère

pascale a dit…

L'était pas un peu chargé le mathurin?

brigitte celerier a dit…

il amenait le plus beau de sa pèche
il a retrouvé sa tête, je tente de récupérer mes doigts que la glu préférait à la terre cuite

Gérard a dit…

Un marin qui perd sa tête ....c'est le pompon

Arlette A a dit…

Bien vu !! Gérard

Anonyme a dit…


:-)

Flore