jeudi, février 04, 2016

tankas pour mercredi

Brise dans cheveux
qui semblent reprendre vie -
peur que les coupe -
brise en claque joyeuse
en traversant la place.
Croyais le ciel gris
et ce fut un éclat bleu,
écharpes enfuies...
mais avec ténacité
les objets m'ont fait guerre.

8 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

J'ai dû livrer la même bataille que vous avec mon évier, qui sait si certains jours, les objets ne décident pas qu'ils vont se liguer contre les hommes qui les traitent comme des esclaves ?

brigitte celerier a dit…

ensuite il y a eu la glu parce qu'avec a maladresse il y en avais plus sur mes mains que sur le pescadou

Arlette A a dit…

Vent mauvais souffle ces jours ci , même les dernières feuilles semblent des oiseaux de mauvais augure

brigitte celerier a dit…

veulent pas laisser la place aux jeunes

Dominique Hasselmann a dit…

Tant qu'il y a de l'espoir dans le bleu...

brigitte celerier a dit…

tant qu'il y a de la lumière

Gérard a dit…

les gens qui ne cassent rien sont peu intéressant

brigitte celerier a dit…

alors suis passionnante