vendredi, février 05, 2016

dans les rues

allons vers printemps,
mais platanes hésitent,
gardent des feuilles,
dans les rues où vais, pensant
mon pays devient rance. 

7 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Le printemps reviendra...

brigitte celerier a dit…

pas certaine que le pays redevienne par magie rapidement autre que ce qu'il devient
et se mette à sentir la droiture, l'humanité, l'intelligence etc...

Marie-christine Grimard a dit…

Faire confiance à la nature puisqu'on ne peut faire confiance aux hommes (pas tous cependant ...).

brigitte celerier a dit…

non pas tous
heureusement
y a encore des hommes humains

Arlette A a dit…

"rance" ...bien trouvé il reste espé....rance Aie!! un peu lourding

brigitte celerier a dit…

sourire

Gérard a dit…

J'veux bien mais pas celui de Prague