mardi, avril 26, 2016

Matin

matin le monde
se faisait étincelant,
me suis éblouie
et coeur, esprit ou âme,
comme on voudra, se sont tus.

6 commentaires:

Arlette A a dit…

Les yeux vagabondent et les pensées aussi

brigitte celerier a dit…

pense pas - j'ai décidé
(sauf que c'est pas possible, on n'est pas fait pour)

Dominique Hasselmann a dit…

Le vélo semble tenir debout tout seul. Les êtres humains aussi...

brigitte celerier a dit…

oui, et il est si fier qu'il en brille, le vélo

Luc Comeau-Montasse a dit…

fuir vers l'enfer du nord (et ses pavés)
fumer une herbe odorante
s'arrimer à la terre
ou
s'échapper par une fenêtre bleue entre des feuillages juvéniles.
...
y a pas photo (sourire)²

Gérard a dit…

grève dans Paris Roubaix