jeudi, mai 05, 2016

La lumière du jour et un faux cauchemar

sur le chemin aller et retour vers le dentiste ce matin, ai rencontré
une lumière franche, un souvenir faible du vent
des bleus et des verts
une trace du mistral (plus importante que ne le montre la photo mal cadrée), et, devant des boutiques de mon quartier, l'annonce d'Altarosa qui ouvre demain au Palais des papes et durera jusqu'à dimanche (attendre qu'il n'y ait qu'une foule, et non la furieuse ruée de demain)
goûter la tiédeur de la cour en début d'après midi, le soleil sur le visage,
frissonner un peu en rentrant dans l'antre, renifler comme le fais depuis une semaine, flemmarder
et décider d'activer la courte ébauche de rêve, une de mes tentatives de mardi

2 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

L'abstraction rend bien en vidéo...

brigitte celerier a dit…

sauver les photos loupées !