dimanche, mai 22, 2016

Retrouvailles

ah oui t'étais là, Paumée...
Paumés nous étions,
et nous nous sommes paumés l'un l'autre,

en ce jour de petits ennuis et de belle préfiguration de l'été.

6 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Le vert marque l'espoir sur les murs indifférents...

brigitte celerier a dit…

je voudrais croire qu'ils y sont sensibles…
ma naïveté

Arlette A a dit…

Il y a le vert et ...l'ombre du vert
Toujours

brigitte celerier a dit…

il y a mon goût pour les ombres (me contente de peu… moins du réel)

Marie-christine Grimard a dit…

Le soleil et le silence, parfois cela fait du bien (un peu ...) !

jeandler a dit…

Que serait le vert sans le mur et la lumière ?