dimanche, octobre 02, 2016

le 1er octobre

le 1er octobre 1943 j'ai cessée d'être seule enfant miraculeuse pour devenir soeur ainée.. n'était pas prévisible alors que l'incontestable chef de la bande enfantine venait de naître
le 1er octobre 1946 s'achevait le procès de Nuremberg et l'on a pu croire que plus jamais il ne serait possible de désigner, de juger des êtres humains au nom d'une race, d'une idéologie, d'une religion... Bien entendu rien depuis n'a égalé les crimes qui ont alors été condamnés, mais les guerres n'avaient pas cessé et les ségrégations, les persécutions sanglantes ou le petit racisme ordinaire, le : eux et nous, avaient de beaux jours devant eux. (le chemin…)
le 1er octobre 2016 il a plu au petit matin sur Avignon, le ciel a entrouvert ses paupières sombres sur des moments de lumière, la pluie est revenue dans l'après-midi, en orage, et j'ai regardé ma porte-fenêtre en repoussant l'eau par ma volonté.. avant d'éponger parce que ce n'était pas tout à fait suffisant

le 1er octobre 2016 j'ai caressé des doigts et des yeux deux petites cosmogonies (n'en attendais pas tant, mais j'ai bien de la chance) et les ai acueillies avec plaisir dans mon capharnaum... semblent s'y plaire. http://christinejeanney.net/spip.php?article1297 (par contre, elles tolèrent mal la photo)
le 1er octobre 2016 je ne suis pas sortie mais la journée fut remplie, de tout, de rien.

10 commentaires:

Hue Lanlan a dit…

notre monde et son oubli de l'histoire...
espérons que les petits riens resteront toujours pour faire sourire à la vie

brigitte celerier a dit…

la force de l'nstinct

annaj a dit…

oui il y a si peu de temps,la barbarie innommable dont nous avons été capables. ségrégation, tuerie, extermination de millions de gens pour une "race pure" tout cela oublié quand nous pointons du doigt les horreurs actuelles. nous avons fait pire et c'était hier

Dominique Hasselmann a dit…

Le 1er octobre peut être un début : les cosmogonies se multiplient...

jeandler a dit…

Une journée sans sortir
en bonheur intime
le temps à savourer.

brigitte celerier a dit…

oui mais Anna nous devons faire attention, parce que le bruit ambiant, la culpabilisation de populations confondues avec des éléments mauvais (très mauvais) … somme sur même chemin
Ne pas classer les gens, les voir pour eux-mêmes, il n'y a pas d'eux et de nous (ou suis plus proche de pas mal de eux que de pas mal de nous)

brigitte celerier a dit…

et tant mieux Dominique parce que les petites cosmogonies, écrites ou objets, sont précieuses

brigitte celerier a dit…

Pierre, sauf quand le temps (en un autre sens) se fait eau voulant s'infiltrer dans l'antre

annaj a dit…

seulement se rappeler notre propre histoire pour ne pas juger..ce que je voulais dire

brigitte celerier a dit…

j'avais bien compris, Anna, j'ajoutais juste un prolongement