samedi, décembre 24, 2016

23 décembre 2016

sous lumière bleue
dans un froid presque tendre
feuille rose franc
n'était que veille
mais c'était foule aux halles
courtoisie ferme
nourritures de fêtes
mais aussi ordinaires
deux enfants volaient
dans le bleu – joie contenue
crainte effacée
mais la patinoire payante (pas très chère mais payante) et sa rangée de sapins centrale avait peu de succès
à côté, des petites silhouettes remontaient avec de petites luges rouges la pente du toboggan qui barrait la vue sur la tour Saint Jean, et j'avais les mains sciées : une grosse provision de bintjes, de patates huppées, de butternut, de crosnes, de poivres et de plaisirs sages
Il y avait une fête à la tombée de la nuit avec une sculpteuse de ballons et autres étrangetés, mais j'étais si plongée dans Fukushima de Michaël Ferrier que j'ai oublié.

5 commentaires:

Claudine a dit…

Feuille rose rouge ciel bleu en équilibre poisson bavard
Envie la belle lumière

jeandler a dit…

Des crosnes, je n'y pensais pas. Dans le même registre, connais-tu le cerfeuil bulbeux ? C'est une spécialité ici, en bord de Loire.

brigitte celerier a dit…

non, mais ne me tentes pas… parce que je devrais me réserver pour des nourritures très neutres (ce que ne fais pas)

Hue Lanlan a dit…

j'aime tant ces mini tableaux, feuilles, poissons, crustacés, bon noël à vous

brigitte celerier a dit…

doux et joyeux pour vous