mardi, mars 28, 2017

Paumée resterai

un crâne trop grand
où ballote un petit pois
face à ce monde

même si la nature sourit et si les razetteurs ressortent leurs tenues blanches.

10 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

... mais ce n'est pas un front de taureau !!!

Belle journée à vous !

brigitte celerier a dit…

ni de bélier, prends garde de ne pas donner des coups avec
bonne journée à vous itou

Claudine a dit…

Ça pousse dans les arbres les petits pois ? #jesors

brigitte celerier a dit…

Claudine, rire (mais je réalise que les feuilles jeunettes ont un peu une couleur de petit pois)

Marie-christine Grimard a dit…

Ce monde déconcertant est beau malgré tout dans sa renaissance printanière. Mais faut-il que les hommes s'agitent...?

brigitte celerier a dit…

sont faits pour et comme ça

jeandler a dit…

Entre un petit pois et un vélo, que faut-il préférer qui trotte en la tête ?

brigitte celerier a dit…

avec un vélo en plus je me casserais la figure (et puis peu de chances qu'un vélo me trotte dans la tête, les vélos sur les trottoirs m'ont vacciné contre)

Godart a dit…

Rondeur du petit pois, rondeurs des planètes, et si l'univers dans sa totalité était sphérique ?

tanette2 a dit…

La nature reste belle en ce début de printemps, elle semble dire aux hommes d'arrêter de se conduire comme ils le font mais ils ne veulent rien entendre...dommage.