mercredi, mai 31, 2017

au mitan

pour quelques heures
la pierre s'offre un toucher
sur ses fatigues
sourit et ouvre son coeur
sous mon regard fraternel

11 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Tellement envie de l'imiter...

brigitte celerier a dit…

attention tout de même, parce qu'il arde un peu durement...

Dominique Hasselmann a dit…

Belle photo où la lumière se partage...

brigitte celerier a dit…

Dominique, le creux du mur l'appelait (posait presque)

jeandler a dit…

Au mitan du jour
le mur se lézarde
et baille.

brigitte celerier a dit…

pas trop profondément heureusement (même si après chaque coup de mistral ou grosse pluie je ramasse les gravats)

Arlette A a dit…

Image..imagine

brigitte celerier a dit…

Arlette, ça c'est chez toi

Claudine a dit…

La lumière ça rebondit

brigitte celerier a dit…

mais la chaleur ça tente de pénétrer

Godart a dit…

Paume ouverte de la pierre.