vendredi, mai 25, 2018

Heureuse lassitude

Pour fêter le ciel gentillet, pour fêter la notable amélioration de l'état de mes pieds et la trouvaille de sandales pourvues d'un tout tout petit talon qui semblaient être enfin ma solution, et parce qu'il ne me restait guère de morue, une petite pomme de terre de Noirmoutiers et guère plus du reste ai pris couffin m'en suis allée, avec une grimace pour ce qui restait, bien fatigué, de la guirlande de roses en papier
Le désert à l'abord du dos des halles s'améliore, mon regard sur lui aussi... le fleuriste avait deux rosiers de belle taille et belle facture...
ai chargé mon couffin et un sac de trop de bonnes choses, et me suis décidée à m'offrir un rosier... ai attendu, personne ne venait alors suis allée, à côté, chez une jeune fleuriste, ai trouvé un autre rosier (je me demande si ce ne sont pas des restes d'Altarosa) plein de boutons (encore un peu mystérieux sur ce qu'ils donneront ouvert)
ai regardé ma charge, me suis dit je peux pas, la jeune femme m'a dit vous ne pouvez pas mais je peux appeler quelqu'un qui vous le livre dans un peu moins d'une heure.
Retour avec cinq arrêts parce que vraiment j'avais eu les yeux plus gros que ma force...
Je commençais à peine à vider la charge quand un bonhomme tout ridé mais plus fort que la petite vieille toute ridée, avec un grand sourire et un chapeau fleuri, m'a amené mon nouveau pensionnaire avec en cadeau une très belle rose.

Maintenant j'attends de voir ce que donneront les deux plus gros boutons... mais j'ai passé une bonne partie de mon temps à masser mes reins dolents, affermir mes jambes et savourer le plaisir d'avoir eu la force d'une bonne fatigue. 

8 commentaires:

casabotha a dit…

Le ciel fait son job sur Carcasse (je vais l'encourager à poursuivre)

brigitte celerier a dit…

ce qui m'importe surtout ce sont mes pieds (et c'est parce que ne m'obéissent pas ou me font mal que je regarde en haut)

Claudine a dit…

beau rosier qui va distribuer du bonheur dans la petite cour

brigitte celerier a dit…

espérons… là c'est l'attente
j'étais en manque

jeandler a dit…

Si le bonheur était dans une rose... Longue vie à cette potée.

brigitte celerier a dit…

je l'espère bien (enfin j'attends de savoir à quoi elles vont ressembler)

Lavande a dit…

Question très terre à terre: vous parlez souvent de morue, comment la préparez-vous?
Ma dernière tentative était un échec: filandreuse et dure.
Merci d'avance!

brigitte celerier a dit…

simplicité intégrale (suis pas cuisinière, et là ça sert) dessalage le matin pour le soir en changeant l'eau une fois, faire frissonner de l'eau, poser bout de morue une minute pas plus dedans après avoir éteint feu, laisser refroidir, assaisonner si on veut (moi pas) et manche avec pomme déterre écrasée et un filet d'huile d'olive bonne de préférence