mercredi, décembre 05, 2018

ces jours

les bruits du monde
écoutés dans un retrait
honte impuissante
misérablement assumée
ou peut-être sagement acceptée

je ne sais

7 commentaires:

casabotha a dit…

Le monde est trop lourd pour votre carcasse, même en position cariatide

Claudine a dit…

La belle danseuse montre la voie : relire Feydeau. Et vogue la honte ! Vous n'êtes pour rien dans le retour du pendule de l'Histoire.

brigitte celerier a dit…

casabotha : surtout en position cariatide

Claudine : sais bien - (mais le monde de Feydeau est tout sauf tendre)

Arlette A a dit…

Pas le coeur à sortir "les fourberies" sont dans la rue blocage des lieux

Dominique Hasselmann a dit…

Joli quatre mats : embarquez, même en imagination... ! :-)

brigitte celerier a dit…

Arlette ici les lumières sont là parait-il (suis gripatouilleuse ne les ai pas vues encore) mais toutes les parades, fêtes pour enfants de ce futur samedi annulées encore, un bouillon pour le petit commerce de centre ville, pour la ville et une navrance pour les petites familles des quartiers

brigitte celerier a dit…

Dominique, une maquette de rien achetée 1 euro à un des couples amis lors d'un vide grenier - leur faire un petit signe alors qu'étais fauchée, sourire et l'aimer bien